•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau musée dédié aux Acadiens à Moncton

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Moncton
La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Moncton Photo: Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption de Moncton, un lieu important pour la culture acadienne, va se transformer en musée. Le MR21, comme il sera nommé, deviendra le seul musée à célébrer l'Acadie à l'aide des nouvelles technologies, comme le numérique.

Un texte de Camille Martel

C’est un projet novateur, différent des musées traditionnels, indique Marie-Thérèse Landry, directrice générale du Conseil provincial des sociétés culturelles (CPSC).

Le CPSC est membre de Station Acadie, un organisme qui occupe le rez-de-chaussée de la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption.

Le projet MR21 est né du plan d’action élaboré pour sauvegarder l’église. La cathédrale a d’ailleurs été reconnue comme lieu historique national en 2017. Le projet de musée vise à mettre en valeur les objets représentatifs de la culture acadienne qui sont déjà à l’intérieur de la cathédrale. L’idée est donc de les mettre en valeur par l’entremise de jeux de lumières et de sons et à l’aide du numérique pour offrir une expérience immersive aux visiteurs.

Le projet va aider à faire découvrir la collection d’objets culturels qui est déjà conservée à même la cathédrale, explique Mme Landry.

Un musée à saveur féminine

De plus, ajoute-t-elle, rares sont les monuments qui sont dédiés aux femmes. Toutes les statues à l’intérieur de la cathédrale représentent des figures féminines.

La cathédrale est un lieu de culte, mais aussi de spectacle : On fait la lumière sur des choses qui existent déjà, mais qu’on connaît peu, soulève Marie-Thérèse Landry.

Quand on se retrouve dans le lieu on ne voit pas tous ces détails-là, donc c’est comme un projet de mise en valeur de notre patrimoine, mais aussi de notre matrimoine.

Marie-Thérèse Landry, directrice générale du Conseil provincial des sociétés culturelles

Selon elle, MR21 sera non seulement unique du fait qu’il fera usage des nouvelles technologies, mais aussi parce qu’il fera l’éloge du rôle des femmes dans la culture acadienne. Le Musée acadien ou même le Monument-Lefebvre sont des lieux qui parlent de certains aspects de la culture acadienne, alors que MR21 c’est un projet lié au rôle des femmes au sein de l’Église et c’est un sujet qui n’est pas vraiment traité ailleurs.

Même son de cloche du côté de la Société Nationale de l’Acadie (SNA), qui salue cette initiative.

Dans les dernières années, on a eu des craintes pour la cathédrale. C’était un point de ralliement important pour les Acadiens au milieu du siècle dernier, explique la présidente de l’organisme, Louise Imbeault.

Elle trouve important que le projet soit respectueux du patrimoine, mais qu’il fasse aussi un effort vers l’avenir, en ayant recours aux nouvelles technologies.

Avec les informations de Wildinette Paul

Histoire

Société