•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première pelletée de terre pour Molson Coors à Longueuil

Les précisions d'Olivier Bachand
Radio-Canada

Les travaux de construction de la future usine de Molson Coors à Longueuil sont officiellement commencés. La première pelletée de terre officielle a eu lieu vendredi matin.

Il s'agit d'un nouveau chapitre dans l'histoire de la brasserie, qui a été fondée en 1786. Molson est la plus vieille entreprise canadienne après la Compagnie de la Baie d'Hudson.

Le déménagement, annoncé l'an dernier, est prévu pour 2021. Il nécessitera des investissements de plus de 500 millions de dollars.

La Ville de Montréal souhaitait ardemment garder l'usine de Molson sur son territoire, mais les efforts déployés n'ont pas suffi à convaincre les dirigeants de l'entreprise. Longueuil a réussi à damer le pion à Montréal en offrant des terrains disponibles sur-le-champ, de même que d'importants incitatifs fiscaux. La vente a été entérinée en décembre 2017.

Le syndicat des Teamsters, qui s'est inquiété des pertes d'emploi potentielles, s'est pour sa part réjoui que Molson ait décidé de maintenir ses activités dans la région métropolitaine.

Une maquette du projet.La future usine de Molson Coors à Longueuil Photo : Photo fournie par Molson Coors

La nouvelle brasserie sera située à proximité de l'aéroport de Saint-Hubert, une zone en plein développement. Il s'agit d'un milieu humide, mais la Ville de Longueuil a accepté de payer une compensation environnementale de 2 millions de dollars afin de passer outre à la législation en vigueur.

La proximité des autoroutes 10, 20 et 30 sera un atout, de même que l'accès à de l'eau en grande quantité, aux ports, aux services d'Hydro-Québec, aux conduits de gaz naturel et à une usine de traitement des eaux usées, ont expliqué les dirigeants de l'entreprise.

Il y aura, sur ce terrain de 140 acres, une brasserie ultramoderne ainsi qu'un centre de distribution. Les maquettes dévoilées cette semaine montrent un bâtiment moderne, mais dont certains éléments architecturaux rappellent les installations montréalaises de Molson, murs de brique, logos et horloge à l'appui.

Une maquette du projet.Vue aérienne du projet Photo : Photo fournie par Molson Coors

Molson a promis de garder ses bureaux administratifs au pied du pont Jacques-Cartier, à Montréal, mais tout le reste du site est à vendre. Des discussions sont prévues avec la Ville et d'éventuels promoteurs en ce qui concerne le développement de ce secteur. Le président et chef de la direction de Molson Coors Canada, Frédéric Landtmeters, évoque la possibilité d'y construire un musée ou encore une microbrasserie.

Avec la collaboration d'Olivier Bachand et Marc Verreault

Grand Montréal

Industrie alimentaire