•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • L’Halloween, la fête qui plaît aux enfants

    Des enfants costumés en Pierrot et en clown sonnent à la porte d'une maison.
    Les jeunes enfants se déguisent et se maquillent en créatures mystérieuses à l'Halloween. Photo: Radio-Canada / Reportage de l'émission Ce soir atlantique du 1e novembre 1983

    Monstres, sorcières, fantômes et vampires sortiront bientôt dans les rues à la recherche de friandises. Depuis bien longtemps, les enfants se réjouissent de célébrer l'Halloween, comme en témoignent ces archives.

    Le 31 octobre, petits et grands envahissent les rues, se promenant de maison en maison pour recueillir des bonbons. Il s’agit d’une tradition d’origine celte, qui est désormais enracinée dans la culture nord-américaine.

    Célébrée la veille de la Toussaint, l’Halloween est désormais considérée comme une fête ludique destinée aux enfants. C'est l'occasion de se déguiser et de se maquiller pour se transformer en créatures mystérieuses.

    Ingéniosité et créativité sont de rigueur pour célébrer cette fête. Avec un peu de temps et un brin d'imagination, le tour est joué.

    À l’émission Au jour le jour du 26 octobre 1984, l’animatrice Dominique Lajeunesse et la conceptrice Andrée Tétreault présentent des idées pour « préparer des costumes avec des choses qu’on a à la maison. »

    Du page au robot en passant par le clown, ce sont des déguisements simples et sécuritaires.

    Au fil des ans, les parents ont imaginé des costumes de plus en plus raffinés, mais les plus populaires demeurent les sorcières, fantômes, squelettes et vampires.

    Les élèves de maternelle de l’école Maisonneuve préfèrent plutôt les déguisements de clowns et d’araignées.

    À l’émission de radio Montréal-Express du 31 octobre 2001, le journaliste Richard Massicotte les interroge sur ce qu'ils aiment faire pendant la soirée d’Halloween.

    Certains n’ont pas froid aux yeux et vont se promener dans des maisons hantées.

    Cogner aux portes en sécurité

    « Toc toc, ouvrez-moi la porte. Je suis la sorcière avec son chat noir », chantent de jeunes enfants dans leur classe la veille de l’Halloween. Avant d’entamer la comptine, les petits énumèrent différentes consignes à observer pour passer une soirée en toute sécurité.

    En voici quelques-unes :

    • Ne pas entrer dans la maison de gens qu’on ne connaît pas;
    • Surveiller et trier les bonbons récoltés et les faire examiner par ses parents;
    • Pour ceux qui portent des masques, s’assurer que les trous sont assez grands pour voir autour d’eux;
    • Faire attention à la longueur des déguisements afin de ne pas trébucher.

    De précieux conseils que le journaliste Pierre Devroede recueille à l’émission Ce soir du 30 octobre 1978.

    En respectant ces sages recommandations, petits et grands sont assurés de passer une soirée d’Halloween sécuritaire et haute en couleur.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Art de vivre