•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un train fonce dans une foule et fait au moins 59 morts en Inde

Des policiers transportent le corps d'une victime dans un drap.
Des policiers transportent le corps de l'une des victimes de l'accident lors duquel un train a foncé dans une foule de gens assistant à un festival religieux. Photo: Reuters / Munish Sharma
Radio-Canada

Un train roulant à grande vitesse a fauché plusieurs dizaines de personnes rassemblées pour observer des feux d'artifice lancés dans le cadre d'un festival tenu dans le nord de l'Inde, vendredi. L'accident a fait au moins 59 morts et des centaines de blessés, a annoncé un dirigeant politique.

Le train n'a pas été en mesure de freiner après l'accident survenu en banlieue de la ville d'Amritsar, dans le nord du Punjab. Selon le plus haut responsable de l'État, on compterait de 50 à 60 morts. En date de vendredi soir, heure locale, une trentaine de corps avaient été retirés du lieu du drame.

Au moins 20 autres dépouilles se trouveraient toujours sur place.

Il s'agit, pour l'instant, de la pire catastrophe ferroviaire de l'année dans le sous-continent.

Le premier ministre du Punjab, Amarinder Singh, a décrit l'accident comme « absolument tragique », et a écrit sur Twitter que les autorités locales étaient « mobilisées ».

Au dire d'un témoin, la locomotive n'aurait même pas sifflé alors qu'elle filait aux abords du lieu où des centaines de personnes observaient l'effigie d'une figure religieuse brûler pendant un festival hindou.

« Pourquoi les autorités ont-elles autorisé les feux d'artifice si près des rails? » s'est demandé un témoin, qui a déclaré à la télévision avoir perdu deux de ses frères.

Un autre témoin a ajouté que les victimes ne s'étaient pas rendu compte que le train s'approchait d'elles en raison du bruit trop élevé des explosions des pétards et autres fusées qui remplissaient l'effigie.

Selon Navjot Kaur Siddhu, une politicienne du Parti du Congrès qui était l'invitée principale de cette cérémonie religieuse, les célébrations se déroulent au même endroit chaque année, et les autorités ferroviaires avaient reçu l'ordre de faire circuler les trains à basse vitesse.

Un grand nombre de gens vivent déjà aux abords des rails, a précisé Mme Kaur Siddhu.

Lors de l'embrasement de l'effigie et de la mise à feu des fusées, une partie de la foule a commencé à reculer vers les rails tout en observant les célébrations.

Si les accidents sont relativement fréquents sur l'important réseau ferroviaire indien, le drame de vendredi est l'un des plus meurtriers des dernières années. En 2016, 146 personnes ont été tuées lorsqu'un train a déraillé dans l'est du pays.

Avec les informations de Associated Press, et BBC

Accidents et catastrophes

International