•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université Laval se tourne vers le gaz naturel renouvelable

Un brûleur au gaz naturel

L’Université Laval veut remplacer 8 % de sa consommation annuelle de gaz naturel par du gaz naturel renouvelable.

Photo : AFP / Fred Tanneau

Radio-Canada

L'Université Laval et l'entreprise Énergir ont annoncé vendredi la conclusion d'un partenariat visant à encourager le développement de la filière du gaz naturel renouvelable au Québec.

Dans le cadre de cette entente, l’établissement d’enseignement supérieur s’engage à remplacer 1 million de mètres cubes, ou 8 % de sa consommation annuelle de gaz naturel par du gaz naturel renouvelable.

L’Université Laval s’attend ainsi à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 1888 tonnes, soit l’équivalent d’environ 472 voitures qui parcourent 15 000 km par année.

Ce plan de transition énergétique ferait de l’institution le premier établissement d’enseignement au Québec à utiliser le gaz naturel renouvelable pour alimenter en partie son système de chauffage urbain.

Le gaz naturel est dit renouvelable lorsqu’il n’est pas issu d’un gisement fossile. Il peut notamment être produit à l’aide de la biométhanisation, un procédé qui consiste à transformer en énergie des matières organiques telles que les déchets de table.

Projet de recherche

Il s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’Université Laval en matière de lutte contre les changements climatiques, d’efficacité énergétique et de carboneutralité.

Le partenariat avec Énergir comprend également l’élaboration d’un projet de recherche visant à favoriser l’acquisition et le transfert de connaissances en vue de contribuer au développement de la filière québécoise du gaz naturel renouvelable.

L’établissement croit que l’entente ouvre la voie à la mise en place de « solutions énergétiques novatrices et renouvelables », notamment par la valorisation de la biomasse résiduelle forestière.

Québec

Énergies renouvelables