•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finis, les ralentissements estivaux au CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Un homme écrit sur un bloc de papier.
Un médecin consulte le dossier d'un patient. Photo: iStock

Le ralentissement des activités pendant la période estivale sera chose du passé dans les établissements du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, qui compte maintenir l'ensemble de ses services à compter de l'été prochain.

Au cours des dernières années, le CIUSSS procédait à la fermeture de lits et à la réduction d'effectifs pendant la période estivale sous prétexte que les gens consommaient moins de services de santé durant l'été. La situation a toutefois changé, affirme le président-directeur général adjoint au CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Stéphane Tremblay.

Dr Stéphane TremblayDr Stéphane Tremblay Photo : CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Ce dont on se rend compte, c'est que les activités durant l'été ne baissent plus comme avant. Les besoins de la population sont présents et, ce qu'on souhaite, c'est maintenir l'ensemble des activités à 100 % du CIUSSS de l'Estrie-CHUS pour l'été prochain, explique-t-il.

L'hiver, on a froid, mais cet été, on a eu très chaud, donc il y a des gens dans la population qui souffrent de chaleur, qui n'ont pas de climatisation autour d'eux et ç'a des répercussions sur leur santé, donc ils viennent à la salle d'urgence quand ça va moins bien.

Stéphane Tremblay, président-directeur général adjoint au CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Si les services offerts à la population ont été jugés satisfaisants lorsque présentés au conseil d'administration jeudi, il a toutefois été rapporté que la disponibilité de la main-d'oeuvre a été un élément critique pour plusieurs directions.

On a vraiment été capable d'offrir l'ensemble des soins et services pour la clientèle, autant au niveau des hôpitaux qu'au niveau de l'hébergement, mais avec un prix humain, parce qu'on a eu des problématiques de main-d'oeuvre et ça nécessité des gestionnaires et des employés beaucoup de flexibilité et de capacité d'adaptation, donc ça fait partie des leçons apprises de l'été, résume Stéphane Tremblay.

La situation sera analysée au cours des prochains mois pour éviter qu'elle se reproduise l'an prochain.

Estrie

Santé