•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élèves fransaskois en campagne contre la faim

Des sacs en papier contenant de la nourriture sont sur le plancher et sur une table à l'école Monseigneur de Laval.
Les élèves de l'école Monseigneur de Laval ont amassé des sacs de nourriture non périssable dans le cadre de la tournée « FAC en campagne contre la faim ». Photo: Radio-Canada / Amélia MachHour

Les élèves de l'école Monseigneur de Laval ont pris part, jeudi, à la tournée « FAC en campagne contre la faim » organisée par Financement agricole Canada (FAC) en vue d'amasser de la nourriture et des fonds, en plus de conscientiser les gens au problème de la faim.

Un tracteur bleu qui tire une remorque où les sacs de nourriture sont entreposés. Les sacs de nourriture sont entreposés, entre autres, dans cette remorque de Financement agricole Canada, qui fait le tour du pays pour amasser de la nourriture et des fonds. Photo : Radio-Canada / Amélia MachHour

Selon l'enseignant Serge Afana, de l'école Monseigneur de Laval, cette tournée est devenue une sorte de tradition qui permet aux enfants d'aider, à leur façon, les personnes dans le besoin.

Donner au suivant, donner à ceux qui sont dans le besoin, c'est pour [les élèves] une façon de construire un monde, de vivre dans un monde égalitaire, un monde juste. Les élèves de la 6e année se font toujours un plaisir d’être les leaders de ce mouvement-là.

Serge Afana, enseignant à l’école Monseigneur de Laval

Les élèves comprennent ainsi l’importance de la nourriture. Ils s'aperçoivent aussi que certaines personnes n’ont pas les moyens de se nourrir.

Je pense que tout le monde a le droit d'avoir de la nourriture, mais s'ils n'ont pas assez d'argent pour acheter de la nourriture, je pense que c'est ce que je dois faire pour les aider à manger.

Javier Ignacio Tonita-Charriez, élève à l'école Monseigneur de Laval

Le droit de se nourrir

Pour des élèves comme Javier, Daniella ou Pierre, la nourriture est un droit et non un luxe qui permet de bien se développer et de vivre. Ils ont voulu participer à la campagne en donnant des aliments non périssables.

Moi quand je n’ai pas assez de nourriture, je ne peux pas vraiment fonctionner et je ne me concentre pas sur l'école, donc je crois que la nourriture est très importante.

Daniella Grinyer, élève à l'école Monseigneur de Laval

D’après la banque alimentaire Regina & District Food, la tournée est essentielle aux banques alimentaires de la province, qui doivent aider plus de 31 000 Saskatchewanais chaque mois. Parmi eux, 45 % sont des enfants.

Selon Financement agricole Canada, le besoin est criant puisque le recours aux banques alimentaires en province a augmenté d’environ 17 % depuis 2015.

Saskatchewan

Engagement communautaire