•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sur la piste des premiers habitants de Pointe-aux-Outardes

Sur les traces des premières habitations à Pointe-aux-Outardes

L'archéologue Érik Phaneuf et son équipe mènent des recherches au Parc nature de Pointe-aux-Outardes cette semaine pour tenter de découvrir pourquoi le village a disparu une première fois avant d'être officiellement constitué en 1964.

La Municipalité de Pointe-aux-Outardes telle qu'on la connaît aujourd'hui a été constituée en 1964, mais le territoire était occupé bien avant ça.

On sait, selon les archives, qu'à partir de 1851 au moins il y a des gens qui habitent sur la pointe, indique Érik Phaneuf.

Érik Phaneuf est accroupi et creuse dans le sol. L'archéologue Érik Phaneuf Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Les maisons ont soit été détruites ou soit été déplacées.

Érik Phaneuf, archéologue

Érik Phaneuf et son équipe cherchent des traces de ces premières habitations qui auraient été bâties à l'extrémité de la pointe où se trouve aujourd'hui le Parc nature de Pointe-aux-Outardes.

Il y a une carte répertoriée de 1881 qui indique vraiment qu'il y avait des bâtiments, puis on a des dires des gens, mentionne Evelyne Roy, coordonnatrice aux communications pour le Parc nature de Pointe-aux-Outardes. Donc les gens du village nous racontent qu'il y avait des solages à l'entrée du Parc nature. On nous raconte aussi qu'on faisait paître des bêtes, des animaux.

Evelyne Roy accorde une entrevue à Radio-Canada.Evelyne Roy, coordonnatrice aux communications pour le Parc nature de Pointe-aux-Outardes. Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Érik Phaneuf et son équipe évaluent deux hypothèses principales. Certains disent qu'un feu aurait détruit le premier village, tandis que d'autres pensent que les résidents ont tout simplement déménagé pour fuir les violentes tempêtes de sable, notamment.

Parmi les personnes interrogées, on compte des descendants de ceux qui auraient été les premiers habitants de Pointe-aux-Outardes.

L'inventaire archéologique a permis de trouver des objets qui pourraient être des vestiges de l'ancienne occupation du territoire.

Gros plan sur divers fragments tenus dans une main.Quelques exemples d'artefacts retrouvés durant l'inventaire archéologique. Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

À travers les dunes de sable, on a retrouvé des concentrations d'objets domestiques, donc de la vaisselle, du verre à bouteilles, des pierres à fusil calcinées, raconte Érik Phaneuf. Donc, on sait qu'on est proche des maisons de l'époque, sauf que ce n'était pas des maisons avec des fondations en ciment. C'étaient des maisons sur terre battue probablement ou directement sur le sable.

Des trouvailles intéressantes ont été faites cette semaine, mais le mystère demeure entier pour le moment quant à la disparition du premier village de Pointe-aux-Outardes.

D’après le reportage de Marlène Joseph-Blais

Côte-Nord

Recherche