•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de personnes assistent à l’arrivée de Julie Payette à Regina

Julie Payette sert la main d'une femme en tenant dans l'autre main un drapeau de la Saskatchewan.
La gouverneure générale, Julie Payette, a rencontré le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, et le lieutenant-gouverneur de la province, Thomas Molloy. Photo: Radio-Canada / Andréanne Apablaza
Radio-Canada

Environ 200 personnes, dont de nombreux étudiants, ont assisté à la cérémonie d'accueil de la gouverneure générale du Canada, Julie Payette, au palais législatif de Regina.

Quand on lui a demandé pourquoi elle n'était pas venue en Saskatchewan plus tôt, alors que son entrée en poste date d'octobre 2017, Julie Payette a répliqué qu'elle avait déjà hâte de revenir.

« Je vais revenir en Saskatchewan, mais j’ai hâte d’aller dans les petits coins plus reculés », s’est- elle enthousiasmée, en ajoutant qu’elle connaît déjà bien la province.

« J'ai fait mon entraînement de pilote à Moose Jaw. Donc, là je retourne un peu à mes racines », a-t-elle expliqué.

Pour marquer sa première visite en Saskatchewan dans le cadre de ses fonctions, 21 coups de canon ont été tirés. La gouverneure générale a ensuite fait une marche autour du parc Wascana en compagnie du public, une initiative de son cru, a-t-elle dit :« J'aime l’activité physique. »

« On combine la collaboration et la communication en même temps qu'être en forme », a-t-elle ajouté.

Pour la suite de son mandat, elle veut continuer de tisser des liens avec les Canadiens.

On veut aller dans les endroits aussi où les gouverneurs généraux n'ont peut-être pas eu la chance de mettre les pieds. Nous, ça nous intéresse.

Julie Payette, gouverneure générale du Canada

La gouverneure générale du Canada lance également un appel aux écoles qui aimeraient communiquer avec elle dans le but d'organiser un appel avec la plateforme Skype afin qu'elle puisse discuter avec des élèves.

Des étudiants inspirés

Parmi les curieux, il y avait beaucoup d’élèves des écoles de Regina qui se sont déplacés pour l'occasion.

Nolan Firnesz, enseignante de 7e et 8e année à l’École St. Pius X, explique que 90 écoliers de son établissement sont venus assister à la cérémonie.

« On a parlé de son rôle au Canada et pourquoi il est important que nous ayons une représentante de la Reine ici. Beaucoup de filles ont trouvé Mme Payette inspirante à cause de ses voyages dans l'espace et de son rôle de chef de notre pays », explique-t-elle en ajoutant que les élèves ont trouvé la gouverneure générale « gentille et accueillante ».

Ils étaient très excités de la rencontrer, de parler en français et de voir qu'être bilingue est très utile à Regina et au Canada.

Nolan Firnesz, enseignante de 7e et 8e année à l’École St. Pius X

Julie Payette a poursuivi sa visite en se rendant au monument commémoratif de guerre de la Saskatchewan, avant d’être reçue par le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, et le lieutenant-gouverneur, Thomas Molloy.

La gouverneure générale rencontrera les élèves de l’École Ducharme, de Moose Jaw, vendredi.

Saskatchewan

Éducation