•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un congrès sur l'enseignement en français attire de nombreux professionnels à Winnipeg

Chantal Bourbonnais, directrice générale de l'Association canadienne des professionnels d'immersion

Chantal Bourbonnais, directrice générale de l'Association canadienne des professionnels d'immersion

Photo : Chantal Bourbonnais

Radio-Canada

Près de 800 professionnels de l'enseignement en immersion et de la langue française sont attendus jusqu'à samedi à Winnipeg pour le congrès annuel de l'Association canadienne des professionnels de l'immersion (ACPI), organisé en collaboration avec les Éducatrices et éducateurs francophones du Manitoba (EFM).

« Cette année, ce qui est particulier, c’est qu’on va vraiment réunir le monde de l’immersion et du français langue première », soutient la directrice générale de l’ACPI, Chantal Bourbonnais. Placé sous le thème « Je prends ma place dans la francophonie », ce congrès enregistre également un nombre record d’inscriptions.

C’est l’un de nos plus gros congrès.

Chantal Bourbonnais, directrice générale de l’ACPI

Au moins 230 personnes étaient déjà présentes vendredi, selon Mme Bourbonnais, lors de la deuxième journée du congrès, qui était centrée sur la recherche et les dernières tendances en matière d’enseignement en français.

En tout, près de 800 enseignants, administrateurs, leaders, conseillers pédagogiques et chercheurs des deux types de programmes d’éducation en langue française assisteront à plus de 50 ateliers pédagogiques, à des conférences et au salon des exposants.

Et pourquoi la ville de Winnipeg a-t-elle été désignée pour accueillir la rencontre cette année? « [Entre autres] on savait que les ÉFM fêtaient leur 50e anniversaire. Donc, on trouvait que c’était une bonne occasion de collaborer avec eux », explique Chantal Bourbonnais.

Manitoba

Éducation