•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier médicament à base de cannabis fabriqué à Moncton

Le médicament PPP001 est fait de capsules de cannabis séché.
Le médicament PPP001 est fait de capsules de cannabis séché. Photo: Radio-Canada

Une première pilule de cannabis séché homologuée par Santé Canada pourrait bientôt être mise en marché. Le pharmacien Peter Ford de Moncton, en collaboration avec le laboratoire pharmaceutique Tétra Bio-Pharma, en est aux dernières étapes du processus d'approbation avant la mise en marché de ce nouveau médicament.

Le pharmacien Peter Ford fabrique des médicaments depuis 35 ans dans son petit laboratoire de la rue St-George à Moncton. Depuis un an et demi, il s'est lancé dans une toute nouvelle aventure : concocter la première pilule entièrement composée de cannabis séché.

J’ai fait ma thèse de doctorat sur le cannabis et je me suis rendu compte que c’était un produit remarquable, explique l’apothicaire.

Peter Ford dans sa pharmacie de la rue St-Georges.Peter Ford dans sa pharmacie de la rue St-Georges. Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Le médicament de Peter Ford, aussi appelé PPP001, servira avant tout à soulager la douleur chronique et les patients en phase terminale de cancer : J'ai des patients de 80 ans qui parlent maintenant de CBD, de THC et c'est vraiment quelque chose que je n'ai jamais vu dans ma vie de pharmacien.

Le médicament est fait de cannabis pur; il n'y a aucun additif. Il contient 9,5 % de tétrahydrocannabinol (THC) et 2,5 % de cannabidiol (CBD). Il doit être vaporisé ou fumé. C'est ainsi qu'il serait le plus efficace..

Peter Ford, pharmacien chez Ford's family pharmacy and wellness centre.Peter Ford, pharmacien chez Ford's family pharmacy and wellness centre. Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

Tout le monde nous demande pourquoi il doit être fumé... C’est parce que ça fonctionne très rapidement comme ça et les patients recherchent la rapidité.

Peter Ford, pharmacien, Ford's Family Pharmacy and Wellness Centre

Peter Ford est associé à la pharmaceutique ontarienne Tetra Bio-Pharma, une entreprise cotée en bourse.

Guy Chamberland, chef scientifique de cette entreprise, fait le pari que leur médicament pourrait remplacer les opioïdes tels que le fentanyl. Si le patient consomme le médicament deux ou trois fois, on n'aura pas de dépression respiratoire. On pense avoir un soulagement très rapide par rapport au fentanyl, mais aussi une meilleure qualité de vie.

Guy Chamberland, chef scientifique de Tetra Bio-Pharma.Guy Chamberland, chef scientifique de Tetra Bio-Pharma. Photo : Radio-Canada

Des médicaments contre le cancer?

Outre le soulagement des symptômes liés au cancer, le cannabis pourrait aussi combattre le cancer lui-même.

On travaille sur des études pour voir si le CBD peut avoir un effet sur le cancer, comme la diminution des tumeurs.

Peter Ford, pharmacien, Ford's Family Pharmacy and Wellness Centre
Le pharmacien Peter Ford dans son laboratoire.Le pharmacien Peter Ford dans son laboratoire. Photo : Radio-Canada

Le cannabis utilisé à des fins médicinales n'est pas considéré comme un médicament par Santé Canada. Tetra Bio-Pharma veut que sa pilule franchisse l'ultime étape qui lui permettra d'être prescrite par les médecins.

On veut avoir un numéro d’identification de médicament de Santé Canada. Ce numéro permet aux patients de se le faire rembourser par les assurances, parce que le cannabis récréatif, lui, ne l’est pas, ajoute M. Ford.

De plus, tout le monde pourra se procurer ce médicament, comme il sera prescrit. Il ne sera pas seulement réservé aux personnes majeures.

Le PPP001 en est actuellement à la dernière étape des essais cliniques. Le médicament pourrait donc être commercialisé d’ici la fin de l’année prochaine, si Santé Canada donne son approbation.

Il sera entièrement fabriqué dans le nouveau laboratoire de Peter Ford, au sous-sol de sa pharmacie. Un entrepôt est aussi en construction à Scoudouc pour accueillir les nouvelles installations. Cette année on va [produire] un million de pilules pour les études et après ça, on estime que la demande sera vraiment élevée. On pourrait multiplier ce chiffre par 10 au moins.

Si le médicament est approuvé, Peter Ford et Tetra Bio-Pharma espèrent non seulement vendre le médicament au Canada, mais aussi aux États-Unis et en Europe.

Une serre de marijuana médicinale chez AphriaUne serre de marijuana médicinale chez Aphria Photo : Radio-Canada / Nicolas Pham

Le cannabis utilisé pour le médicament provient, entre autres, du producteur Aphria basé en Ontario. Le produit est scruté à la loupe, inspecté dans les serres, puis à nouveau par Tetra Bio-Pharma et un inspecteur indépendant. Il ne contient aucune trace de pesticide ni de toxine.

Les médicaments à base de cannabis au Canada

Sativex est le seul médicament fabriqué à partir d’extraits végétaux complets issus du cannabis, à savoir le cannabidiol (CBD) et le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC). Il doit être fumé ou vaporisé.

Cesamet est aussi homologué par Santé Canada, mais c’est un analogue synthétique du THC qui se vend sous forme de gélule.

Avec les informations de Nicolas Steinbach

Nouveau-Brunswick

Santé