•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kill Me Now, une pièce qui parle autant d'euthanasie que de prostitution, mais toujours avec humour

Deux hommes rient en se regardant dans un miroir à main. L'un est debout et l'autre en fauteuil roulant.

Adam Grant Warren et Braiden Houle, deux des interprètes de la pièce Kill Me Now de Brad Fraser

Photo : David Cooper

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Cinq ans après sa création, la pièce Kill Me Now de Brad Fraser est présentée pour la première fois à Vancouver par la compagnie de théâtre Touchstone.

Kill Me Now nous présente le quotidien de Jake, interprété par Bob Frazer, un père célibataire qui prend soin de Joey, son fils unique et handicapé interprété par Adam Grant Warren.

Deux hommes assis à une table.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bob Frazer et Braiden Houle, deux des interprètes de la pièce Kill Me Now de Brad Fraser

Photo : David Cooper

Lorsque la santé de Jake se détériore, il doit faire appel à son entourage pour les aider, son fils et lui. Cet appel à l'aide conduit Jake, sa soeur, sa maîtresse, Joey et son ami à discuter d'adultère, de prostitution et d'euthanasie.

Un groupe de personnages sur scèneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La distribution de la pièce Kill Me Now de Brad Fraser

Photo : David Cooper

Brad Fraser n’a jamais été effrayé par l’idée d’aborder des sujets difficiles et de parler de marginalité.

Ayant grandi gai et pauvre m’a permis de voir le monde d’un autre point de vue. Chaque pièce doit dépasser ma propre imagination, je me dois comme artiste d’explorer ce que je ne suis pas.

Une citation de : Brad Fraser, dramaturge

Roy Surette, le directeur artistique du théâtre Touchstone, signe la mise en scène.

La pièce est présentée au théâtre Firehall jusqu’au 27 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !