•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mathieu Lacombe nommé ministre de la Famille

Mathieu Lacombe qui signe un livre, entouré de sa famille.

Le député Mathieu Lacombe accède au Conseil des ministres

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député Mathieu Lacombe, de la circonscription de Papineau, accède au Conseil du Québec en tant que ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Outaouais.

Âgé de 30 ans, l’élu de la CAQ dans la circonscription de Papineau, a délogé le député libéral sortant Alexandre Iracà en obtenant 46,9 % des suffrages exprimés. La circonscription de Papineau était libérale depuis 1981.

M. Lacombe a été porte-parole de la Société de transport de l'Outaouais (STO) et ex-chef d'antenne de TVA Gatineau-Ottawa. Il a également été journaliste à Radio-Canada et président de la section régionale de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Le Conseil des ministres qui a officiellement été dévoilé est paritaire et compte de nombreux nouveaux venus dans la Coalition avenir Québec (CAQ), mais aussi plusieurs députés de longue date du parti.

Les 26 ministres qui ont prêté serment au Salon rouge de l'Assemblée nationale ont été présentés en alternance, une femme, un homme.

Un ministre qui fait preuve d’humilité

Quelques minutes après sa nomination, le nouveau ministre de la Famille a partagé ses émotions à l'émission Sur le vif.

Il y a de la fierté, il y a de la fébrilité, je sais aussi que la liste des tâches à effectuer est assez longue parce qu’il y a beaucoup de pain sur la planche, tout ça se mélange, mais en même temps, on prend ça avec beaucoup d’humilité, a-t-il décrit.

«  »

— Une citation de  Mathieu Lacombe, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Outaouais

Il a de nouveau fait valoir que l'élargissement de l'autoroute 50, et ce, sur toute sa longueur, est une vraie priorité pour la CAQ.

Je n’oublie pas cette promesse, j’ai mis beaucoup d’emphase sur cette promesse là, je n’ai pas l’intention de reculer, vous savez que j’ai déjà glissé un mot au ministre des Transports, a ajouté M. Lacombe. Donc, c’est dire que je prends ça vraiment à coeur en lui disant que c’est mon nouveau meilleur ami.

Il a affirmé que le nouveau premier ministre François Legault sera de passage en Outaouais vendredi, pour discuter avec le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, et des sinistrés des tornades.

Plusieurs attentes dans la région

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, souhaite faire le point rapidement sur plusieurs enjeux avec le nouveau ministre.

Nous allons le laisser s’installer, mais le plus rapidement possible, je veux lui parler de transport en commun, d’un plan d’action pour l’Outaouais en santé et en éducation, et du point de TVQ [dont] je vais parler à tous les ministres que je vais rencontrer, a-t-il soutenu.

Le maire de Gatineau répond aux questions des journalistes.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

M. Pedneaud-Jobin reconnaît que certains dossiers ont avancé dans la région, mais déplore le fait que les avancées se soient faites « essentiellement en réaction » au cours des dernières années.

Photo : Radio-Canada

Le maire de Gatineau dresse un sombre bilan des précédents gouvernements pour les services en santé, en éducation et en transport dans la région.

De son côté, le maire de Thurso et préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon, accueille, lui aussi, positivement la nomination de Mathieu Lacombe.

Nous avons beaucoup de dossiers en lien avec le développement pour créer de la richesse sur notre territoire et les services de proximité sont de gros enjeux pour la MRC de Papineau, a-t-il expliqué.

Il a ajouté qu’il est important d’avoir un ministre dans la région pour défendre les dossiers et il croit que c’est de bon augure pour l’avenir.

Chantal Lamarche, préfète de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chantal Lamarche, préfète de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau

Photo : Radio-Canada

La préfète de la MRC de a Vallée-de-la-Gatineau, Chantal Lamarche, se réjouit aussi de cette nomination.

Ministre de la Famille, c’est un ministère très important, mais il y a aussi d'autres dossiers importants, dont celui de la santé et de l’éducation, a précisé Mme Lamarche.

Les résidents de la circonscription de Papineau sont pour leur part satisfaits de voir leur député au sein du conseil des ministres.

C'est une fierté, je suis très contente d'avoir un ministre qui fait partie de l'Outaouais, affirme Lucille Leclerc, une résidente de Buckingham. Je suis positif, j'ai hâte de voir les résultats, pense Steven Charron, un jeune père qui a hâte de voir ce que M. Lacombe sera capable d'accomplir comme ministre de la Famille.

Michel Pilote, qui travaillait jusqu'à tout récemment pour l'ancien député libéral Alexandre Iracà, fait preuve d'un certain optimisme. [Mathieu Lacombe] a certainement mené une très bonne campagne. Je sais qu'il va avoir du pain sur la planche [...] Je suis très heureux aussi pour le comté de Papineau, indique-t-il.

Avec les informations d'Antoine Trépanier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...