•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des œillères Bluetooth pour contrer les défauts des aires ouvertes

Une photo montrant un homme qui porte les écouteurs Wear Space, qui ressemblent à de grosses œillères.
Les écouteurs Wear Space bloquent le champ de vision périphérique de leur utilisateur. Photo: Panasonic Future Life Factory
Radio-Canada

C'est un retour du balancier inattendu pour les supporteurs de l'abolition des cubicules dans les espaces de travail. Panasonic présente des écouteurs qui sont en quelque sorte des cubicules pour votre tête, capables de bloquer le son et les distractions visuelles ambiantes pour aider les travailleurs à se concentrer.

Grâce à leur forme incurvée, les Wear Space permettent de bloquer le champ de vision périphérique de leur utilisateur, lui évitant donc d’être dérangé par ses dizaines de collègues entassés dans l’espace de travail ouvert autour de lui.

Une image animée montrant les écouteurs Wear Space sous tous leurs angles. Ils ont une forme incurvée et se portent autour de la tête, laissant seulement une partie du champ de vision libre.Les écouteurs Wear Space agissent comme des œillères pour humains. Photo : Wear Space / Panasonic

Le casque est équipé d’écouteurs coussinés capables de bloquer le son ambiant. Cette fonction est d’ailleurs réglable grâce à une application, ce qui permet à l’utilisateur d’ajuster la puissance du bruit qu’il entend, question de ne pas sursauter chaque fois que quelqu’un veut lui parler.

Comme il s’agit d’écouteurs Bluetooth, ceux-ci peuvent également être connectés à différents appareils et donc réduire le son émis par l’utilisateur dans l’espace partagé.

Deux facteurs pourraient toutefois nuire à l’adoption massive de cette invention : leur prix (405 $) et... le fait qu’il ne faut pas avoir peur du ridicule pour accepter de les porter.

Il semble toutefois que de nombreuses personnes voient ces écouteurs inusités d’un bon œil, puisque Panasonic a déjà amassé 96 000 $ de la part de 275 personnes dans le cadre d’une campagne de financement participative (Nouvelle fenêtre). L’entreprise a encore 54 jours pour récolter les 77 000 $ manquants pour faire des Wear Space une réalité.

Avec les informations de Techcrunch

Innovation technologique

Techno