•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grève des infirmières soulève des inquiétudes à Thunder Bay

Trois femmes tenant des pancartes sur un piquet de grève.

Le syndicat a déclenché la grève après une journée de médiation qui n'a pas permis d'arriver à une entente.

Photo : CBC/Heather Kitching

Radio-Canada

À Thunder Bay, la grèves des 58 infirmières du Bureau de santé du district en est à sa troisième journée.

Le conflit de travail a commencé mardi matin à la suite de l'échec d'une rencontre de médiation.

La prolongation de cette grève suscite des craintes dans la communauté. La Thunder Bay Health Coalition, un groupe de lobby pour de meilleurs services de santé, s'inquiète des répercussions sur les services au Centre régional de la santé.

Le porte-parole de la Coalition, Jules Tupker, aimerait voir les deux parties reprendre les négociations.

Il a assité mercredi à la réunion mensuelle du conseil d'administration du Bureau de santé du district pour avoir une idée de la situation. Dans la portion publique de réunion, les membres du conseil n'ont pas discuté de la grève des infirmières.

Ils ont discuté à huis clos de question de relations de travail, mais le président du conseil, Joe Virdiramo, a refusé de dire si la question du conflit de travail avait été abordée et il a ajouté qu'il n'émettrait aucun commentaire à ce sujet.

L'Association des infirmières de l'Ontario (AIIO) dit être prête à reprendre les pourparlers immédiattement et pour sa part la direction du Bureau de santé de district dit vouloir en arriver rapidement à une entente juste.

La présidente de l'AIIO, Vicki McKenna, et la première vice-présidente, Cathryn Roy, seront présent sur le piquet vendredi.

Les salaires et la charge de travail sont au coeur du conflit. Les infirmières sont sans contrat de travail depuis deux ans.

Relations de travail

Santé