•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des vendeurs de panneaux solaires qui promettent la lune

Le reportage de François Dallaire

Une entreprise de Longueuil, Rénovations et constructions Gauthier et Péloquin, fait des représentations trompeuses pour vendre des panneaux solaires, selon une enquête de La facture.

Un texte de François Dallaire, de La facture

André St-Pierre, un résident de Lanaudière, et Francis Gareau, de la région de Granby, ont en commun d’avoir acheté des panneaux solaires après avoir reçu la visite d’un représentant de la compagnie Rénovations et constructions Gauthier et Péloquin.

Dans les deux cas, le représentant leur a fait miroiter d’alléchantes réductions sur leurs factures d’électricité.

Paroles, paroles et paroles

« On nous promettait une économie de 1784 $ si on achetait 10 panneaux solaires », indique André St-Pierre. La facture pour l’installation de panneaux, plus une thermopompe, incluant le financement, s’élève à 23 000 $. « Avec une économie de 1784 $ par année, l'investissement vaut la peine. »

André St-PierreAndré St-Pierre Photo : Radio-Canada / La facture

Francis Gareau s’est fait promettre une réduction de 70 % s’il achetait 15 panneaux solaires, plus une thermopompe. Incluant le financement, il devra payer 36 000 $ au cours des 10 prochaines années.

Dans les deux cas, l’ajout de ces panneaux n’a pas ralenti le compteur d’électricité, ou à peine a-t-il fléchi, réduisant de 5 $ par mois la facture d’électricité de Francis Gareau. « C’est une grosse arnaque. »

André St-Pierre et Francis Gareau ne souhaitent qu’une chose : se débarrasser de leurs panneaux solaires.

Francis GareauFrancis Gareau Photo : Radio-Canada / La facture

Exagérations, omissions et mensonges

Pour vérifier si les vendeurs de l’entreprise tiennent ce genre de promesses, nous l’invitons à nous mettre en contact avec l’un de leurs représentants. Trois caméras ont été cachées pour capter son discours.

Il se présente comme un expert en solutions énergétiques, délégué par Regroupement Québec Vert, un organisme qui n’existe que sur Facebook.

Dès son arrivée, sans même monter sur le toit pour vérifier l’emplacement, le vendeur nous propose d’installer 20 panneaux, qui généreront des économies annuelles de 1200 $. « Ça vous coûterait à peu près 200 piastres d'Hydro par année. »

Hydro-Québec dénonce ce genre de boniment. « C'est clair qu’on a un cas typique de quelqu'un qui fait miroiter des d'économies qui ne seront pas au rendez-vous », déplore Louis-Olivier Batty, porte-parole d’Hydro-Québec pour les questions relatives à l’énergie solaire.

Selon notre vendeur, les 20 panneaux vont produire de 13 000 à 14 000 kilowattheures (kWh) d'énergie par année. C’est doublement exagéré, selon Hydro-Québec, qui estime plutôt à 7200 le nombre de kWh que produiront ces 20 panneaux.

Louis-Olivier BattyLouis-Olivier Batty, porte-parole d’Hydro-Québec Photo : Radio-Canada / La facture

C’est malhonnête parce que les gens n’ont pas la bonne information.

Louis-Olivier Batty, porte-parole d’Hydro-Québec

« Ça biaise les consommateurs qui se retrouvent avec des équipements de production et qui espèrent avoir au bout du compte des économies assez substantielles en kWh. Ils ne les auront pas », ajoute M. Batty.

Ce genre de promesse ne fait plus rire Patrick Goulet, président d’Énergie solaire Québec, un organisme sans but lucratif dont l’objectif est de promouvoir l’énergie solaire.

Ça fait juste nuire, c’est tout ce que ça fait. Nous on essaie de donner l’heure juste, mais les gens sont prêts à écouter n’importe qui pour ne pas payer d’Hydro-Québec.

Patrick Goulet, président d’Énergie solaire Québec

Il précise que la grille d’évaluation d’Hydro-Québec est conforme à la réalité.

Pour sa part, le représentant du Regroupement Québec Vert maintient qu’il a n’a pas gonflé la performance énergétique des panneaux.

Faire croire à une hausse vertigineuse des frais d’électricité

Notre vendeur joue aussi sur la crainte des consommateurs, soit la hausse des frais d’électricité. Il estime à 5 % la hausse des frais d’électricité pour chacune des 10 prochaines années.

Une hausse de cette ampleur, consécutive sur un aussi grand nombre d’années, ça ne s’est jamais vu, mais le représentant ne s’en formalise pas. D’ailleurs, pour la prochaine année, Hydro-Québec a présenté à la Régie de l’énergie une demande d’augmentation de 0,8 %. On est loin du scénario catastrophique du vendeur de panneaux solaires.

D’ailleurs, la société d’État décourage, pour l’instant, les consommateurs d’opter pour le solaire.

Si on regarde le contexte québécois, où les tarifs d'électricité ne sont pas chers, non, ce n’est pas rentable au Québec actuellement de faire de la production à partir des panneaux solaires pour une résidence.

Louis-Olivier Batty, porte-parole d’Hydro-Québec

Énergie Solaire Québec est d’accord avec cette affirmation. « Par contre, pour une maison neuve, ça peut valoir la peine, en intégrant le coût dans l’hypothèque de la maison. », précise Patrick Goulet.

Le reportage de François Dallaire et Stéphanie Desforges sera diffusé le 23 octobre à l'émission La facture, sur ICI TÉLÉ.

Regroupement Québec Vert, un paravent

Lors de notre appel à Rénovations et constructions Gauthier et Péloquin, nous avons été transférés à Regroupement Québec Vert. Le regroupement n’apparaît pas au Registraire des entreprises. Apparemment, il ne s’agit que d’une page Facebook.

Mais notre enquête nous a permis de découvrir que derrière cette page Facebook se cache un centre d’appel spécialisé dans la vente de panneaux solaires et de thermopompes appartenant au président de Rénovations et constructions Gauthier et Péloquin, Jean-Maxime Péloquin.

L’entreprise a récemment fait l’objet de 87 plaintes, de 18 mises en demeure et d’un avis d’infraction à l’Office de protection du consommateur, notamment pour des pratiques trompeuses ou déloyales.

Le même Jean-Maxime Péloquin préside une autre entreprise, Hydro-Révolution, spécialisée dans les thermopompes. L’entreprise et ses représentants ont été condamnés à payer plus de 94 000 $ d’amendes entre 2013 et 2015 pour avoir fait des représentations fausses ou trompeuses.

Après avoir accepté de nous accorder une entrevue, sur les conseils de son avocat, M. Péloquin s’est désisté à la dernière minute.

Faites vos calculs!

Pour éclairer le consommateur, Hydro-Québec vient de lancer un calculateur qui permet d’évaluer le coût réel  (Nouvelle fenêtre)de votre achat de panneaux solaires, l’espace requis pour produire de l’électricité et le nombre d’années pour rentabiliser votre investissement.

Consommation

Société