•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fonction de connexion controversée de Chrome, maintenant désactivable

La page d'accueil du moteur de recherche Google sur un ordinateur, un iPhone et un téléphone Android.
La fonction de connexion introduite dans Chrome 69 avait été vertement critiquée par les experts en cybersécurité. Photo: Google

Google offre depuis mercredi l'option aux utilisateurs de Chrome (version 70) de désactiver la connexion forcée au compte Google dans le navigateur dès qu'ils se connectent à un autre service en ligne de l'entreprise. Cette fonction controversée a suscité de nombreuses critiques de la part d'experts en cybersécurité depuis son introduction, le mois dernier.

La marche arrière de Google n’est pas entière, avaient cependant souligné les experts lorsque Google avait annoncé son intention de modifier son approche (Nouvelle fenêtre). Ces spécialistes estimaient qu’il serait préférable que l’option soit désactivée par défaut, ce qui ne sera pas le cas.

Les utilisateurs devront donc naviguer dans les menus et la neutraliser eux-mêmes.

Comment désactiver la connexion automatique à Chrome?

  1. Cliquez sur le bouton des menus de Chrome, représenté par trois points superposés, en haut à droite de la fenêtre de navigation (sur un ordinateur).
  2. Cliquez sur « Paramètres ».
  3. Naviguez vers la bas de la page jusqu'à « Paramètres avancés » et cliquez dessus.
  4. Dans cette section, trouvez le groupe de fonctions nommé « Confidentialité et sécurité » et désactivez l'option « Autoriser la connexion à Chrome ».

Pour ce faire, il faut cliquer sur le bouton des menus de Chrome, représenté par trois points superposés, en haut à droite de la fenêtre de navigation. On doit ensuite cliquer sur « Paramètres », puis naviguer vers le bas de la page jusqu’à « Paramètres avancés ». Dans cette section, on trouve le groupe de fonctions nommé « Confidentialité et sécurité », où l'on peut désactiver l’option « Autoriser la connexion à Chrome ».

Des menus clarifiés

Google avait profité de l’annonce du mois dernier pour souligner que l’interface des menus allait être revue pour éviter la confusion entourant l’activation ou non du service Sync. Les mêmes experts qui avaient critiqué la connexion forcée de Chrome avaient en effet indiqué qu’il n’était pas clair si le navigateur activait aussi Sync, un service qui téléverse des données d’utilisation dans le nuage.

Google avait expliqué que le service Sync avait toujours été désactivé par défaut, mais que les menus ne l’indiquaient pas assez clairement.

En septembre, Google avait d’abord défendu le changement (Nouvelle fenêtre) au système de connexion de Chrome en disant qu’il permettait aux utilisateurs qui partagent un appareil avec d’autres personnes de ne pas importer les témoins de connexion (cookies) des autres dans leur compte par mégarde.

Des spécialistes en sécurité avaient notamment qualifié ces explications d’« insensées » (Nouvelle fenêtre), ajoutant au passage qu’il s’agissait d’un bris de confiance inquiétant (Nouvelle fenêtre).

D’autres avaient carrément appelé au boycottage de Chrome en invitant les internautes à se tourner vers des solutions de rechange jugées plus sécuritaires, dont Firefox.

Avec les informations de The Verge, et Engadget

Internet

Techno