•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’herbe est plus verte en Alberta pour un couple de l’Ontario

Un couple prend un égoportrait devant une pancarte indiquant: « Bienvenue au Manitoba ».
Chloe Chaput et Josh Millard à leur arrivée au Manitoba. Photo: Josh Millard)
Radio-Canada

Pendant deux mois, Josh Millard et Chloe Chaput ont traversé les Prairies à vélo dans l'idée d'arriver à temps en Alberta pour le 17 octobre, jour de la légalisation du cannabis au Canada.

Mission accomplie pour les deux tourtereaux de 25 ans. Après avoir quitté l’Ontario, le 1er août, à cheval sur leurs vélos, ils sont arrivés à Edmonton la semaine dernière.

En quête d’un nouveau départ, Josh Millard et Chloe Chaput ont fait de l’Alberta leur terre promise, en grande partie parce que les lois entourant la légalisation du cannabis y sont plus souples que dans d’autres provinces.

En Ontario, aucun magasin privé de cannabis n’ouvrira ses portes mercredi et les fumeurs pourront se procurer de cannabis uniquement en ligne.

« Le timing était parfait. Nous étions déterminés à pédaler à travers le pays pour être les premiers en ligne devant le magasin [de cannabis] », raconte Chloe.

Mercredi, le couple a prévu de faire la queue dès les petites heures du matin et de camper, s’il le faut, devant un magasin de cannabis situé près de l’avenue Whyte.

C’est vraiment extraordinaire de faire partie [de cette page d’histoire] où le cannabis prend un nouveau sens pour les gens et la société.

Chloe Chaput

Roule, roule, roule

Elle est étudiante. Il est pâtissier. Ils ont tout quitté pour réaliser ce double rêve de refaire leur vie dans l’Ouest canadien et de réaliser un long périple à vélo.

L'approche du jour de la légalisation leur a permis de garder le cap et de rester motivés.

« On ne pensait pas que ce serait difficile, mais pédaler tous les jours pendant deux mois, c’est en fait assez intense », reconnaît Josh.

Le couple a pédalé pendant un mois, rien que pour sortir d’Ontario. Il a campé pendant tout le trajet, sauf pendant cinq nuits où il s'est offert le confort d’une chambre d’hôtel.

« Honnêtement, nous étions soulagés quand nous sommes arrivés à Calgary », avoue Josh.

Le couple a emménagé à Edmonton, où il compte bien refaire sa vie. Après avoir célébré, à leur façon, la légalisation du cannabis, les deux amoureux se mettront en quête d’un emploi.

Alberta

Société