•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cannabis : de nombreux projets poussent en Estrie et au Centre-du-Québec

Une main tenant une feuille de cannabis
Le cannabis sera légal au Canada le 17 octobre. Photo: Getty Images / Nastasic
Radio-Canada

Du pot à Potton jusqu'au weed de Weedon, les projets liés à la production et à la commercialisation de cannabis ont poussé comme de la mauvaise herbe dans la région au cours des derniers mois, faisant miroiter la création de nombreux emplois et d'importantes retombées. Voici un survol des différentes activités à surveiller en Estrie et au Centre-du-Québec.

Un texte de Charles Beaudoin

Un plant de cannabis dans une serreUn plant de cannabis dans une serre Photo : Radio-Canada / Nicolas Pham

Un CannaCentre à Weedon

La compagnie MYM Neutraceuticals a amorcé en juin la construction d'une usine de cannabis thérapeutique à Weedon. D'ici 2020, elle souhaite avoir 15 serres de production de cannabis, un bâtiment multifonctionnel comprenant un centre de recherche, une école, un restaurant, un hôtel-spa, un musée, un centre d'interprétation, une boutique et un centre de recherche sur le chanvre à des fins industrielles. Le projet est estimé à 200 millions de dollars et doit créer plus de 400 emplois directs.


Une femme marche entre des plants de cannabis dans une serre.L'entreprise Neptune Solutions Bien-Être devrait commencer la production de cannabis d'ici la fin de 2018. Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Un consortium à Sherbrooke

L'Université de Sherbrooke, le Groupe DJB, Neptune Solutions Bien-Être, auparavant Neptune Technologies & Bioressources, et CannaSher se sont unis en 2017 afin de créer le Consortium Vallée Verte afin de percer le marché du cannabis médicinal.

Neptune a reçu une lettre de Santé Canada le mois dernier qui confirme l'état de préparation de ses installations, ce qui veut dire qu'elle a notamment prouvé qu'elle respectait les normes et devrait être en mesure de produire du cannabis médicinal d'ici la fin de l'année.

De son côté, CannaSher avait annoncé, en avril dernier, avoir acquis un terrain dans le parc scientifique de Sherbrooke. La construction d'une usine de transformation de 12 000 mètres carrés répartie sur trois étages devait commencer au printemps. À l'heure actuelle, la construction n'a toujours pas commencé et il n'y a pas de réponse lorsqu'on appelle au numéro inscrit sur le site web de l'entreprise. Questionnée à ce sujet, la directrice générale de Sherbrooke Innopole, Josée Fortin, soutient que CannaSher fait toujours partie du consortium et que la construction aura bien lieu sans vouloir s'avancer sur une date précise.


Gros plan sur un plant de cannabis sous un rayon de soleil à l'intérieur d'une serre.La construction d'une serre de cannabis est envisagée depuis plus de quatre ans à Potton. Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Guilbault

Du cannabis médicinal à Potton

L'entreprise montréalaise Bhango Horticulture affirmait il y a déjà quatre ans vouloir investir 3 millions de dollars pour construire une serre de 20 000 pieds carrés destinée à la production de marijuana thérapeutique. Questionné à ce propos, le maire de la municipalité, Jacques Marcoux, affirme avoir eu des discussions avec les gens derrière ce projet dernièrement. C'est un dossier qui n'a pas bougé pendant longtemps, mais ils m'ont dit qu'ils avaient réussi à obtenir leur financement et la construction de l'usine commencera incessamment et la production débutera le plus rapidement possible, dit-il.


Le complexe et le pdg de la Feuille Verte, Dany Lefebvre.Le complexe et le pdg de la Feuille Verte, Dany Lefebvre. Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Un ancien abattoir converti à Saint-Cyrille-de-Wendover

Chanvre indien du Québec a dévoilé en janvier dernier vouloir convertir l'ancien abattoir Levinoff-Colbex de Saint-Cyrille-de-Wendover en installations de culture et de transformation de chanvre et de cannabis médicinal. L'entreprise s'est ensuite jointe à La Feuille Verte, qui envisageait la fin des travaux en décembre. Les plants cultivés à l’usine entreront dans la fabrication des différents produits à base de chanvre sans psychotropes, notamment des biscuits pour chiens.


Un plant de cannabis.
Un plant de cannabis. Photo : iStock

Un producteur présent depuis plusieurs années à Saint-Lucien

Fondé en 2013, le producteur de cannabis thérapeutique Vert médical de Drummondville est passé aux mains de l'entreprise ontarienne Canopy Growth il y a deux ans. Maintenant nommée Vert Cannabis, l'entreprise est un producteur de cannabis à des fins médicales artisanales qui dit aspirer devenir un fournisseur de cannabis de grande importance pour les marchés canadiens. Leur site de culture intérieure a une superficie de 650 mètres carrés (7000 pieds carrés) et est situé sur un terrain de 360 000 mètres carrées (90 acres). Vert Cannabis a obtenu en décembre dernier un permis de production à des fins médicales de Santé Canada.

Estrie

Société