•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Illégal d’afficher la feuille de chanvre?

La microbrasserie Le Caveau des Trois-Pistoles retire des tablettes une de ses bières, sur laquelle figure une feuille de chanvre.
La microbrasserie Le Caveau des Trois-Pistoles retire des tablettes une de ses bières, sur laquelle figure une feuille de chanvre. Photo: Radio-Canada / Isabelle Damphousse
Radio-Canada

La Loi constituant la Société québécoise du cannabis adoptée par le Parlement du Québec représente un casse-tête pour des producteurs et des commerçants de produits qui utilisent du chanvre.

La feuille du chanvre, qui est visuellement identique à celle du cannabis, ne peut plus figurer sur l’emballage des produits.

Rectificatif :

Selon les informations du ministère de la Santé et des Services sociaux, « l'utilisation du mot "chanvre" n'est pas encadrée par la Loi encadrant le cannabis. Son utilisation est donc permise. Un produit qui contiendrait du chanvre pourrait arborer une image de chanvre, car cela représente le contenu du produit.

Pour ce qui est d'un produit comestible qui afficherait une feuille de cannabis, il est interdit de le produire s'il contient du cannabis. De plus, il est interdit pour quiconque de faire la publicité ou la promotion du cannabis. Une poursuite pourrait être intentée envers le détaillant du commerce ainsi que le producteur du produit . »

Ces informations ont été reçues après la production du reportage.

L'étiquette de la bière de chanvre biologique brassée par la microbrasserie Le caveau des Trois-Pistoles pour le Festival du bon plant, par exemple, deviendra donc illégale dès le 17 octobre puisqu’une feuille de chanvre y apparaît.

Le copropriétaire et brasseur du Caveau des Trois-Pistoles, Nicolas Falcimaigne, espérait que des changements soient apportés à la loi avant son entrée en vigueur pour faciliter la vie des commerçants, ce qui n’a pas été le cas.

On savait que ça s'en venait, on espérait qu'il ait des changements dans les derniers jours qui permettent à tous les commerces du Québec de fonctionner normalement, mais ce n'est pas le cas, explique-t-il.

Le copropriétaire a donc demandé à ses distributeurs de retirer d'ici minuit toutes les bouteilles de la blonde parmentière au chanvre de leurs tablettes.

On est chanceux, on n'a pas beaucoup de stock parce qu'on est une petite entreprise, mais pour une petite entreprise, on ne peut pas se permettre de perdre un petit stock.

Nicolas Falcimaigne, copropriétaire et brasseur de la microbrasserie Le caveau des Trois-Pistoles

L'épicerie santé Coop Alina, à Rimouski, a vécu le même dilemme. Par précaution, des produits arborant la feuille de chanvre ont aussi été retirés des tablettes.

Tous les produits de transformation, on parle de la graine, de l'huile, des produits de cosmétique. On a retiré les produits qui avaient une image de feuille de chanvre.

Oliver Riopel, directeur général de la Coop Alina

Le ministère de la Santé et des Services sociaux invite les producteurs ou les commerçants qui se posent des questions quant à l'application de la loi à communiquer avec sa direction des inspections et des enquêtes.

D’après les informations d’Isabelle Damphousse

Bas-Saint-Laurent

Drogues et stupéfiants