•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entreprises sont mises à contribution pour éliminer les primes d'assurance maladie

Plan serré des épaules et de la tête de Carole James.

La ministre des Finances, Carole James

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Radio-Canada

La Colombie-Britannique a déposé un projet de loi visant à éliminer progressivement les primes d'assurance maladie mensuelles des habitants de la province en obligeant certains employeurs à payer une taxe supplémentaire.

Selon le gouvernement, seuls 5 % des petites entreprises devront s’acquitter du taux plein de 1,95 % du nouveau Employer Health Tax Act (EHT).

Les entreprises qui ont des revenus de moins de 500 000 $ sont exemptées de payer de payer ce montant Les organismes à but non lucratif sont dispensés de payer l’EHT, mais l’exemption s'arrête tout de même au-delà d'un plafond de 1,5 million de dollars.

La mesure réduira le fardeau fiscal des Britanno-Colombiens et des entreprises de 800 millions de dollars annuellement, affirme un communiqué de la province.

« Les habitants méritent un peu de répit; c’est pourquoi nous éliminons les primes d’assurance régressives », explique la ministre des Finances, Carol James. « L’assurance maladie payée par l’employeur est une approche beaucoup plus juste. »

Dans une vidéo publiée sur Twitter, le caucus libéral de la province affirme que cette nouvelle mesure aura un impact négatif sur plus de 60 000 petites entreprises.

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique