•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accès encadré aux chiens dans la majorité des parcs de la SEPAQ

Un chien promené en laisse au parc d'Oka.

Les chiens seront permis, mais sous certaines conditions, dans 21 des 23 parcs nationaux de la SEPAQ.

Photo : Radio-Canada / Sebastien Larose

Radio-Canada

Au terme de son projet pilote de trois ans, la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) a pris la décision de permettre l'accès encadré aux chiens dans 21 de ses 23 parcs nationaux dès le printemps prochain.

Un texte de David Rémillard

Cette permission entrera en vigueur à compter du 17 mai 2019, annonce la SEPAQ dans un communiqué diffusé mardi matin.

« Nous constations que les règles établies pour préserver les milieux naturels et favoriser une cohabitation harmonieuse sont respectées et que l'expérience client n'est pas affectée négativement par la présence des chiens », affirme Catherine Grenier, vice-présidente à l'exploitation des parcs nationaux.

Deux parcs nationaux font exception et les chiens y seront toujours interdits, soit celui d'Anticosti et celui de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé. La même interdiction est maintenue pour le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Comme lors du projet pilote lancé en 2016, seuls certains secteurs des parcs nationaux seront accessibles pour les bêtes, précise la SEPAQ.

Les règlements

  • Tenir son chien en laisse en tout temps
  • Utiliser une laisse d'un maximum de 3 mètres
  • Ramasser les excréments et en disposer de façon hygiénique
  • Les chiens qui aboient, qui hurlent ou qui compromettent la sécurité des visiteurs ne seront pas tolérés
  • Les chiens doivent passer la nuit à l’intérieur de l’équipement de camping de leur propriétaire

Les taux de conformité aux règlements ont atteint entre 93 % et 100 % en été comme en automne.

Les parcs nationaux d'Oka, de la Jacques-Cartier, de Frontenac, d'Aiguebelle et du Lac-Témiscouata ont servi au projet pilote.

Influence des pairs

La SEPAQ a par ailleurs constaté que les propriétaires de chiens respectaient davantage les règles lors des périodes achalandées ou dans les secteurs plus fréquentés.

La Société entend donc miser sur cette donnée pour ajuster son offre pour les canidés, notamment en hiver.

La SEPAQ se garde le droit de réviser ses permissions malgré cette annonce. Des activités de surveillance seront maintenues afin de s'assurer de la satisfaction de l'ensemble de la clientèle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Animaux

Politique