•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le logement abordable s’invite à un débat sur la culture et l’art à Vancouver

Des personnes sont assises, l'une est debout avec un micro dans les mains, en arrière, une fenêtre qui donne sur des arbres.

Treize candidats pour la mairie et le conseil municipal de Vancouver ont exposé leurs propositions en matière d'arts et de culture.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Treize candidats, certains au poste de maire, d'autres au poste de conseiller municipal, étaient au Musée de Vancouver, lundi soir, pour exposer leurs propositions en matière d'arts et de culture. Le thème du logement s'est rapidement imposé.

Tous ont exprimé leur attachement à l’art et reconnu l’importance de la culture à Vancouver, devant une salle comble.

Heather Deal, qui se représente comme conseillère municipale pour Vision Vancouver, a défendu le bilan de l’administration du maire Gregor Robertson.

« Je suis fière des réalisations de Vision Vancouver, dit-elle. Nous avons mis en place beaucoup de nouveaux espaces de création et d’entreposage pour les artistes. » Toutefois, elle reconnaît qu’il y a encore du travail à faire.

La rencontre organisée par la BC Alliance for Arts and Culture a réuni les candidats au poste de maire de Vancouver, Kennedy Stewart, Wai Young, Fred Harding, Shauna Sylvester, Sean Cassidy et Gölök Buday. Les candidats au poste de conseiller municipal, Heather Deal, Phyllis Tang, Pete Fry, Anne Roberts, Lisa Dominato et Brandon Yan, ainsi que l'aspirant représentant à la Commission des parcs, Rick Hurlbut, étaient aussi présents.

L’accessibilité au logement au coeur des discussions

« L’abordabilité, voilà de quoi il est question : c’est le problème pour tout le monde », a affirmé dans son allocution d’ouverture Anne Roberts, candidate au poste de conseillère municipale pour le parti COPE. Un sujet qui concerne tout autant les artistes que les autres, selon elle.

Pour Kennedy Stewart, candidat indépendant au poste de maire, les problèmes de logement et d’hypothèque se répercutent aussi sur l’accès à l’art, les familles ayant moins d’argent à dépenser dans la culture s’ils ont de la difficulté à payer pour se loger.

Entendre les différents points de vue

L’objectif du débat était de rassembler les membres de la communauté artistique pour qu’ils puissent entendre les différents points de vue des candidats sur le soutien envers l’art et la culture, explique Nazanin Shoja, de la BC Alliance for Arts and Culture. La deuxième partie de la discussion était d’ailleurs réservée aux questions du public.

« Nous souhaitons voir une augmentation des fonds pour améliorer les établissements artistiques et culturels et les installations qui existent déjà, pour fournir des espaces abordables où les artistes peuvent travailler, ou même vivre », affirme-t-elle.

Le montant consacré aux arts et à la culture est d’environ 12 millions de dollars par année à Vancouver, pour un budget total de 1,4 milliard de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !