•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD attaque les politiques de Jason Kenney

Jason Kenney

Jason Kenney

Photo : Radio-Canada / Michael Chales Cole

Radio-Canada

Les Albertains auront un « choix bien clair » lors de l'élection de l'année prochaine, a déclaré la ministre de l'Environnement de l'Alberta, Shannon Phillips, en réponse aux commentaires de Jason Kenney lors d'une activité proposée par la Chambre de commerce de Calgary, la semaine dernière.

« C'est bien que Jason Kenney soit enfin honnête, ou commence à être honnête avec les Albertains à propos de ses projets. Le masque commence à tomber sur ce que Jason Kenney veut faire à cette province », a-t-elle dit.

Le dirigeant du Parti conservateur uni (PCU) a profité de son discours pour dire qu’il veut introduire un salaire minimum calculé en fonction de l'âge et nommer un ministre qui serait chargé de réduire le nombre de réglementations d'un tiers.

Il souhaite aussi annuler la taxe sur le carbone.

Jason Kenney aimerait également créer une commission fiscale chargée de le conseiller sur la manière de rétablir l'équilibre budgétaire de l'Alberta sans augmenter les impôts.

Une idée ridiculisée par Shannon Phillips. Selon elle, Jason Kenney n'a jamais été en mesure de prouver qu'il pourrait rétablir l’équilibre budgétaire un an plus tôt que promis par la première ministre néo-démocrate, Rachel Notley.

« Tout cela fait partie d'un choix bien clair que les Albertains ont à faire », a déclaré Shannon Phillips.

Au moins, nous commençons à connaître Jason Kenney. Les Albertains se familiarisent avec les idées de Jason Kenney.

Shannon Phillips, ministre de l'Environnement

Jason Kenney a également indiqué qu’il souhaite abroger la loi sur le travail du gouvernement néo-démocrate, adoptée l'an dernier, sans fournir de détails supplémentaires.

« Il ne veut pas parler aux Albertains de possibilité comme de mettre à la porte des femmes enceintes. Il ne veut pas parler aux Albertains de la possibilité pour un employeur de renvoyer une personne qui doit prendre un congé pour s'occuper d'un enfant atteint du cancer », a lancé la ministre Phillips.

« Bien sûr, il ne veut pas s’embourber dans ces conversations, car Jason Kenney ne travaille pas pour les Albertains ordinaires », a-t-elle ajouté.

Les changements à la loi sur le travail ont mis à jour un cadre législatif qui n’avait pas été modifié depuis 30 ans.

Avec les informations de Michelle Bellefontaine

Alberta

Politique provinciale