•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les électeurs ont choisi leurs maires dans les Territoires du Nord-Ouest

La porte du bureau de vote se referme.

À Yellowknife, 543 électeurs ont déjà voté par anticipation.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après des semaines de campagnes et de débats, les Ténois ont élu les nouveaux membres de leurs conseils municipaux à Hay River, Norman Wells, Fort Smith, Inuvik et Fort Simpson.

Un texte de Mario De Ciccio

Cinq nouveaux maires et une mairesse réélue seront à la tête des six plus grandes municipalités des Territoires du Nord-Ouest.

Pour les résultats à Yellowknife, vous pouvez consulter notre texte :

Hay River

Un panneau souhaite la bienvenue à Hay River. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Situé au sud du Grand lac des Esclaves, Hay River est la deuxième municipalités la plus populeuse des Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

À Hay River, la nouvelle mairesse, Kandis Jameson, a été élue sans opposition. L’ancienne conseillère dit maintenant avoir trois priorités pour l’avenir de la municipalité : l’infrastructure, les taux d’électricité et le développement des terres.

Bien avant l’élection des huit membres du conseil municipal, la mairesse élue s’est dite très optimiste pour l’avenir de la communauté d’Hay River et de ses 3500 habitants.

Norman Wells

Un panneau de la municipalité de Fort Smith. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les bureaux de la municipalité de Norman Wells n’ont pas abrité de conseil municipal depuis sa dissolution en 2017.

Photo : Radio-Canada / Katie Toth

À Norman Wells, les six postes de conseillers municipaux et celui de maire sont vacants depuis que le ministère des Affaires municipales et communautaires a dissous l’ancien conseil. La publication d’un rapport avait révélé des conflits d’intérêts et une mauvaise application des procédures de réunions au conseil.

C’est finalement Frank Pope qui a remporté la course à la mairie.

En campagne, M. Pope avait dit faire des employés municipaux sa priorité. Selon lui, ils ont été délaissés par le manque de conseil et certains postes ont été laissés vacants. Il croit important de remettre le conseil et ses procédures en bon état.

Fort Smith

La tour d'eau de Fort SmithAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La municipalité de Fort Smith, dans le sud-est des Territoires du Nord-Ouest, compte un peu plus de 2000 habitants.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

À Fort Smith, c’est la seule mairesse sortante qui se représentait dans les T.N.-O. qui a été réélue. Lynn Napier-Buckley a gagné avec 58 % des voix devant ses deux opposants.

Avant, pendant et même quelques minutes après sa campagne, la mairesse s’est beaucoup fait entendre dans le débat entourant l’avenir du Collège Aurora dans sa communauté.

Elle compte continuer de se battre pour le maintien des programmes à Fort Smith et pour l’ensemble de la communauté.

Inuvik

La pancarte à l’entrée d’Inuvik. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La municipalité d’Inuvik dans le nord des T.N.-O. compte à présent 3140 habitants selon le dernier recensement de Statistique Canada, quelques centaines de moins qu’autrefois.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

À Inuvik, c’est Natasha Kulikowski qui a remporté la course à deux. Elle devient ainsi la mairesse avec 563 voix, contre 176 pour Vince Sharpe.

Pendant la campagne, la nouvelle mairesse a déclaré qu’elle souhaitait mettre une emphase sur l’économie ainsi que sur le coût de la vie. Elle veut diversifier et soutenir les petites entreprises en offrant, notamment, plus d’activités pour les touristes et les résidents.

Fort Simpson

Une installation autochtone devant un coucher du soleil.  Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Fort Simpson est la seule communauté désignée comme un village dans les Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Kele Antoine

À Fort Simpson, Sean Whelly a été élu maire avec 239 voix. Patrick Rowe est arrivé en seconde position avec 203 voix.

L’une des priorités du maire élu est de mettre plus de pression sur le gouvernement territorial afin qu’il revoie sa formule de financement des communautés. Selon lui, Fort Simpson est sous-financé et cela cause des difficultés.

Avec des informations de CBC North

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !