•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Jean-Paul II, un Polonais qui a créé la surprise il y a 40 ans

    Téléjournal, 16 octobre 1978
    Radio-Canada

    Le cardinal polonais Karol Wojtyla est élu le 16 octobre 1978 et prend le nom de Jean-Paul II. Alors que son prédécesseur n'a été en poste que 33 jours, Jean-Paul II connaîtra le troisième pontificat en longévité de l'histoire. Son élection surprend, mais est rapidement acclamée à travers le monde. La réaction est toutefois contrastée en Pologne, son pays natal.

    Jean-Paul II est ovationné, mais la stupéfaction est grande. Jamais le nom du Cardinal Wojtyla n’avait été mentionné dans toutes les prévisions.

    La journaliste Myrto Gauthier fait part, depuis la Cité du Vatican, de l’élection surprenante du nouveau pape au Téléjournal du 16 octobre 1978.

    Le choix du conclave marque l’histoire moderne par sa non-conformité. Non seulement est-il le premier Polonais à devenir pape, mais il est le premier pape non italien depuis 1522. Il est également le premier pape issu de l’Europe de l’Est.

    La réaction sur la place Saint-Pierre est, une fois le choc passé, très favorable. Les acclamations fusent et on estime qu’il s’agit d’un bon choix pour l’Église.

    La Pologne, à l’époque sous le régime communiste, manifeste une attitude ambivalente. Elle ne voit pas nécessairement d’un bon œil l’accession d’un de ces ressortissants à la tête de la chrétienté.

    L’annonce de l’élection de Karol Wojtyla se fait plutôt dans la sobriété que dans la réjouissance. À Varsovie, la télévision polonaise n’en fait qu’une brève annonce sans aucun commentaire.

    Pourtant, le nouveau pape est apprécié dans son pays, où l’on recense près de 30 millions de fidèles. Et, dès le lendemain, les journaux du pays s’envolent en moins d’une heure.

    Le gouvernement communiste annonce également avoir offert ses félicitations à Jean-Paul II. Il existe toutefois une forte tension entre l’Église et l’État dans le pays.

    La journaliste Madeleine Poulin, qui se trouve dans la ville natale du pape à Wadowice en Pologne, évoque la censure religieuse au Téléjournal du 18 octobre 1978.

    La censure polonaise vient d’interdire à un hebdomadaire catholique de tirer à plus de 15 000 exemplaires une livraison spéciale sur le pape.

    Téléjournal, 18 octobre 1978

    La télévision nationale polonaise permet néanmoins de diffuser la cérémonie d’intronisation du pape quelques jours plus tard. Il s’agit alors d’une première depuis que le pays s’est tourné vers le communisme.

    Quant à Jean-Paul II, qui a grandi sous le régime, il utilisera son influence et sa voix pour se lever pacifiquement contre le communisme. Et ce, jusqu’à la dissolution de l’URSS en 1991.

    Qui est Jean-Paul II?

    • Né le 18 mai 1920 à Wadowice, en Pologne
    • En 1958, il est nommé évêque par Pie XII, puis archevêque de Cracovie en décembre 1963. Quatre ans plus tard, il devient cardinal.
    • Il participe activement au concile du Vatican II.
    • Il sera le pape le plus voyageur de tous. En 2002, Jean-Paul II avait effectué 96 voyages et visité 132 pays, répartis sur les cinq continents.
    • Le pape règne sur le Vatican, siège de l'Église catholique, pendant 26 ans.
    • Il décède le 2 avril 2005.
    • Il est béatifié le 1er mai 2011 et canonisé le 27 avril 2014.
    Encore plus de nos archives

    Archives

    Société