•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtres à Trois-Rivières : une enquête complexe

Tente dans un endroit de gravel
Le véhicule incendié sur la route Bradley, dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap, à Trois-Rivières, se trouvaient sous cette tente avant d'être déplacé par la police. Photo: Radio-Canada / Jérôme Roy
Radio-Canada

L'enquête progresse lentement dans l'affaire du véhicule incendié trouvé dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap, à Trois-Rivières, avec deux corps à l'intérieur.

Les enquêteurs de la Sûreté du Québec (SQ) ont quitté dimanche après-midi la scène de crime située sur la route Bradley.

Le véhicule et les corps ont été déplacés. La SQ prévient qu’il faudra être patient avant qu'ils soient identifiés.

La SQ confirme que des éléments d'enquête tendent à démontrer qu'il y a un lien entre le véhicule et le meurtre d'Ophélie Martin-Cyr.

Par ailleurs, la Sûreté du Québec a repris un autre dossier que traitait la police de Trois-Rivières, soit la disparition de l'entrepreneur en construction Steve Lamy. La SQ ne fait, pour l'instant, aucun lien entre cette disparition et le véhicule incendié.

Visage de la jeune femmeOphélie Martin-Cyr Photo : Facebook

Ophélie Martin-Cyr, 19 ans, a été trouvée sans vie mercredi avant-midi dans un champ de Yamachiche.

Les deux suspects dans cette affaire, René Kègle et Francis Martel, ont comparu vendredi, tard en après-midi.

Ils ont notamment été accusés de meurtre prémédité et demeurent détenus jusqu'à leur retour en cour, le 23 novembre prochain.

Une campagne de sociofinancement a été lancée en ligne pour aider le père de la jeune victime, récoltant jusqu'ici 9500 $ sur un objectif de 10 000 $.

Un retour de relâche difficile au Collège Ellis

Le retour de la semaine de relâche a été plutôt tendu aujourd’hui au Collège Ellis de Trois-Rivières, l’établissement que fréquentait Ophélie Martin-Cyr.

Façade du campus de Trois-Rivières du Collège EllisOphélie Martin-Cyr avait commencé des études en techniques juridiques au Collège Ellis de Trois-Rivières. Photo : Radio-Canada / Michelle Raza

Lundi matin, les étudiants du programme de techniques juridiques, auquel Ophélie Martin-Cyr était inscrite, ont été rencontrés par des intervenants.

Le Collège avait annoncé la semaine dernière qu'il rendrait disponible un soutien psychologique pour les étudiants et les membres du personnel qui en auraient besoin.

Plusieurs étudiants du collège ont témoigné d’une ambiance difficile aujourd’hui.

Avec les informations de Jérôme Roy, Catherine Bouchard et Michelle Raza

Mauricie et Centre du Québec

Crimes et délits