•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une candidate aux élections municipales cite sa belle-sœur, homonyme de la cheffe du NPD

Le portrait d'une femme devant des drapeaux canadiens

Eve Adams est aujourd'hui candidate au poste de conseillère municipale à Hamilton.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Dans ses documents promotionnels sollicitant l'appui du public, une candidate au poste de conseillère municipale à Hamilton cite sa belle-sœur, elle-même homonyme de la cheffe du Nouveau Parti démocratique de l'Ontario, Andrea Horwath.

Eve Adams et son équipe de campagne ont envoyé des documents promotionnels par la poste ornés de la couleur orange synonyme du NPD et citant une femme du nom de « Andrea Horvath ». « Eve est le meilleur choix pour le quartier 8 » sont les mots cités sur le document électoral.

Cette situation a forcé la cheffe de l’opposition à Queen’s Park à émettre un communiqué. « Andrea Horwath, cheffe du NPD et cheffe de l'opposition officielle de l'Ontario, n’a jamais offert son appui à la campagne municipale d'Eve Adams », indique le communiqué. « En citant une approbation d '« Andrea Horvath » dans sa littérature de campagne, Mme Adams a créé une certaine confusion à ce sujet. »

Or, la candidate Eve Adams a affirmé sur Twitter dans une conversation avec d’autres utilisateurs qu’Andrea Horvath, avec un « v », est en fait sa belle-sœur.

Mme Adams a répondu à une demande d'entrevue de la CBC News avec une déclaration préparée, décrivant en grande partie le passé de sa famille à Hamilton.

« La réponse du public à une courte phrase incluse dans un document de 22" x 17" est un peu surprenante », peut-on y lire. « J'aimerais présenter mes excuses à quiconque, et en particulier à la cheffe du NPD de l'Ontario qui aurait peut-être présumé qu’on faisait référence à Andrea Horwath. »

Mme Adams n’est pas étrangère à la controverse. En 2014, le premier ministre Stephen Harper avait demandé une enquête sur la conduite de la députée, qui était alors au Parti conservateur du Canada. Mme Adams était la conjointe de Dimitri Soudas, directeur général du PC.

M. Harper avait par la suite refusé de lui donner la nomination conservatrice dans la circonscription d'Oakville-Burlington Nord.

Elle avait finalement fait le saut du côté du Parti libéral du Canada, tentant d’avoir l’investiture du parti dans le comté d'Eglinton-Lawrence, pour ensuite perdre l’investiture face à Marco Mendicino.

Avec les informations de CBC News

Politique municipale

Politique