•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film québécois Genèse et l'acteur Théodore Pellerin, grands gagnants du FNC

Un jeune homme et une jeune femme sont assis sur le siège arrière d'une voiture.
Théodore Pellerin et Noée Abita dans une scène du film Genèse, de Philippe Lesage Photo: Galile Marion (Otto)

Le film Genèse, du réalisateur québécois Philippe Lesage, de même que l'un de ses acteurs, Théodore Pellerin, ont été récompensés par le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC) samedi, remportant respectivement les prix du meilleur long métrage de la compétition internationale de l'événement et le prix du meilleur acteur.

Génèse, un film romantique en trois actes, explore le thème des premières amours adolescentes et met en vedette plusieurs jeunes comédiens, dont le lauréat Théodore Pellerin (Les chiens de garde) et Noée Abita (Ava). Paul Ahmarani, Mylène Mackay et Pier-Luc Funk font également partie de la distribution.

La Louve d’Or remise au meilleur film est accompagnée d’une bourse de 15 000 $ en argent.

Pour Théodore Pellerin, c’est une année faste qui se poursuit. Son rôle dans Genèse lui a déjà valu le prix du meilleur comédien au Festival international du film francophone de Namur, en Belgique, plus tôt en octobre.

Par ailleurs, il avait remporté le prix Iris de la révélation de l’année au Gala Québec Cinéma, en juin, pour son rôle dans le film Chien de garde, de Sophie Dupuis.

À consulter également : L'ascension du comédien Théodore Pellerin

Le prix d’interprétation du FNC est partagé avec l’actrice islandaise Halldóra Geirharðsdóttir, récompensée pour son rôle dans Woman At War, de Benedikt Erlingsson.

C’est Mad Dog Labine, un docufiction réalisé par Jonathan Beaulieu-Cyr et Renaud Lessard, qui a remporté les honneurs du meilleur long métrage de la compétition Focus Québec/Canada.

Cinéma

Arts