•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les livres sont-ils bénéfiques pour la santé ? L'avis du Dr Vadeboncoeur

Des enfants lisent au salon du livre de l'Estrie.
Des enfants lisent au salon du livre de l'Estrie. Photo: Radio-Canada

Est-ce que les livres sont bons pour notre santé ? La question était au coeur d'une table ronde présentée dans le cadre du Salon du livre de l'Estrie. La discussion a rassemblé plusieurs spécialistes du système de santé québécois, dont le Dr Alain Vadeboncoeur. Son message est clair: si la lecture à ses bienfaits, elle est surtout une arme efficace contre la désinformation. Questions-réponses.

Que dit la science sur les liens entre la littérature et la santé ?

Je ne sais pas si la science appuie le fait que lire c'est bon pour la santé, mais on sait que la lecture, si on parle des facultés cognitives, c'est un facteur de protection. Le cerveau reste très actif. Aussi, la lecture nous sort de notre quotidien, des fois de notre stress, ça nous permet de nous évader. Certainement, comme moyen de relaxation quand on mène une vie pas facile ou avec des maladies, c'est sûrement très positif.

Qui est le Dr Alain Vadeboncoeur ?

Urgentologue, le Dr Alain Vadeboncoeur est aussi auteur à ses heures. Désordonnance, son plus récent livre paru aux éditions Lux en 2017, aborde la question de la surmédication et tente de déboulonner certains mythes. Il a aussi été animateur à la télévision et chroniqueur à la radio. Il est le fils du syndicaliste et essayiste Pierre Vadeboncoeur.

Si vous aviez un livre à "prescrire" aux Québécois, lequel choisiriez-vous ?

Un livre que j'ai beaucoup aimé à tel point que j'en ai écrit la préface, c'est Lève-toi et marche. Le livre parle de la marche sous un angle de santé. On le sait que marcher est bon pour la santé, mais c'est pire que ça. Être assis toute la journée au travail ou faire ça pendant des années, c'est un facteur de risque pour le cancer et les maladies cardiaques. Ce livre explique très clairement pourquoi c'est important de marcher et comment on doit le faire. Je le recommande à tout le monde.

Sommes-nous trop alarmistes lorsqu'il est question de santé ?

On a clairement une tendance à être collectivement très hypocondriaque, souvent pour de mauvaises raisons. On est alimenté par ce qu'on lit sur Google ou Internet. Les gens se font des angoisses énormes pour des raisons mitigées. Je tente de remettre ça en question. La santé, à la base, c'est assez simple. On peut bien lire un million de livres sur les superaliments, si on mange beaucoup de légumes et de fruits, qu'on fait de l'exercice et qu'on ne fume pas, on a fait 95 % de la prévention et ça fonctionne.

Mieux s'informer permet donc d'être en meilleure santé...

Je pense qu'il y a un effort collectif à faire pour bien renseigner les gens, bien les informer et leur donner des outils ou des sites auxquels on peut se fier. En ce moment, on est enseveli sous des mers d'informations, mais sans savoir comment les gérer.

Estrie

Santé