•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers un plan pour relancer le train de passagers dans le Nord

Un train du transporteur Ontario Northland.
Le train Nortlander a fait son dernier voyage le 28 septembre 2012. Photo: Radio-Canada / Hugo Duchaine
Radio-Canada

Un groupe qui milite pour le retour du train de passagers reliant Toronto et Cochrane prépare un plan pour démontrer la faisabilité d'un tel service. En voiture le Nord de l'Ontario espère que le gouvernement Ford s'inspirera de son étude pour mettre en oeuvre sa promesse électorale de ramener le train Northlander.

Un texte de Mathieu Grégoire

L’organisme a mandaté un consultant spécialisé en gestion du transport ferroviaire d’élaborer un plan conceptuel de transport collectif pour desservir les localités situées entre la Ville Reine et la petite communauté de Cochrane dans le Nord-Est de la province.

Aux dires du fondateur de l’organisme En voiture le Nord de l’Ontario, la clé du succès est un réseau de transport intégré de trains et d’autocars. Éric Boutilier s’inspire du modèle de GO Transit dans la grande région de Toronto.

Les gens qui ne vivent pas nécessairement près de la voie ferrée ou près d’une gare de train, ils veulent quand même pouvoir profiter du service de train pour pouvoir aller à leur destination en confort et de façon sécuritaire.

Éric Boutilier, fondateur d'En voiture le Nord de l'Ontario
Le devant d’un autocar de la compagnie Ontario Northland.Ontario Northland sera sollicité pour offrir des correspondances vers les gares. Photo : CBC

Pour y arriver, le groupe militant compte développer une entente avec la Commission de transport Ontario Northland pour que ses autocars offrent des correspondances vers les gares au moment où les voyageurs en ont vraiment besoin. Les réseaux d’autobus municipaux seront aussi sollicités.

À ce sujet, Éric Boutillier soutient que son équipe a déjà échangé à plusieurs reprises avec des membres de la direction de la société d’État Ontario Northland et des stratèges du ministère des Transports.

Défi lié à la congestion

L’équipe d’En voiture le Nord de l’Ontario cherche aussi des solutions pour éviter des problèmes de congestion sur la voie ferrée entre Toronto et Washego, au nord d’Orillia.

Ce tronçon de voie du CN est très achalandé par les trains de marchandises. Le plan présentera des propositions pour alléger cette congestion, promet Éric Boutilier.

Enjeu politique

Le gouvernement de Doug Ford est en poste depuis maintenant plus de trois mois, mais n’a toujours pas donné d'indications sur ce qu'il compte faire pour ramener le train de passagers dans le Nord-Est tel que promis.

Le ministre des Finances et député de North Bay, Vic Fedeli, a été informé du plan conceptuel que prépare le groupe En voiture pour le Nord de l’Ontario. Nous n’avons cependant pas été en mesure d’obtenir ses premières impressions sur le projet au moment de la publication de cet article.

Le député néo-démocrate Michael Mantha rappelle que son parti s’était aussi engagé lors de la campagne électorale à relancer ce train de passagers s’il était porté au pouvoir.

C’est frustrant pour nous et pour les communautés du Nord que ça n’ait pas encore avancé. On entend des mots, mais on ne voit pas d’action du gouvernement.

Michael Mantha, député provincial d'Algoma-Manitoulin

En voiture le Nord de l’Ontario compte dévoiler son plan détaillé au cours des prochaines semaines.

Nord de l'Ontario

Transports