•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident de travail mortel à l'usine de papiers White Birch

L’usine de Papiers White Birch, à Québec
L’usine de Papiers White Birch, à Québec Photo: La Presse canadienne / Jacques Boissinot
Radio-Canada

Un travailleur de la compagnie White Birch, une usine de pâtes et papiers, a perdu la vie samedi, à Québec. Un bris mécanique serait à l'origine de l'accident mortel, selon le syndicat.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a reçu un appel vers 6 h concernant une personne qui était en arrêt cardio-respiratoire.

À l'arrivée des policiers, l'homme était inconscient. Les policiers ont effectué des manœuvres de réanimation.

Selon les informations obtenues par le SPVQ, la victime occupait un poste de travail en compagnie d'un autre employé qui s'est absenté quelques minutes.

« À son retour, il a constaté que son collègue était au sol et inconscient », précise-t-on par voie de communiqué.

Les ambulanciers ont prodigué, sans succès, des manoeuvres de réanimation.

L’employé a été transporté à l'hôpital où son décès a été constaté.

Bris mécanique

L’homme âgé de 56 ans était dans la salle des mélanges, où les pâtes sont reçues puis distribuées, lorsque l’incident est survenu.

« Il y avait un réservoir sous pression. Il y a un hublot qui a éclaté à cause de la pression et l’employé se trouvait à proximité », explique le président du Syndicat des employés de la compagnie White Birch, Pierre Auclair.

L'unité de l'identité judiciaire et les enquêteurs du module des crimes majeurs se sont rendus sur place. Selon le SPVQ, il n'y aurait aucune incidence criminelle.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a ouvert une enquête sur les circonstances de cet accident de travail. L'usine reste fermée pour l'instant.

Québec

Accident de travail