•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La marijuana et la sécurité au travail sont un défi en Saskatchewan

Un homme fume un joint.
Le cannabis est un enjeu dans le milieu du travail Photo: La Presse canadienne / Graham Hughes
Radio-Canada

La Chambre de commerce de la Saskatchewan recommande aux entreprises d'éclaircir auprès de leurs employés leur politique de marijuana dont l'usage récréatif deviendra légal au Canada mercredi.

Il est important, dit le directeur général de la Chambre, Steve McLellan, que les employés savent quand ils peuvent aller au travail s’ils ont consommé du cannabis.

« La grande préoccupation est la sécurité et l’équité », explique M. McLellan.

Ce dossier est notamment important pour les industries minières ou de la construction qui requièrent une sécurité absolue au risque de provoquer des accidents.

Un des ennuis, ajoute Steve McLellan, est que la marijuana reste dans le corps bien plus longtemps que l’alcool. Par exemple, dit-il, si le conducteur d’un engin de chantier a un accident, il est difficile de savoir le temps exact de sa consommation de cannabis.

« Ce sera un grand défi, précise M. McLellan, mais je pense que le bon sens prévaudra ».

Des compagnies comme la minière Cameco, risque d’effectuer des contrôles aléatoires de drogues auprès de leurs employés ou d’entrepreneurs avec qui elles travaillent, affirme Mark Cooper, le président de l’Association de la construction de la Saskatchewan.

Saskatchewan

Drogues et stupéfiants