•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La créativité au centre du Rassemblement jeunesse 2018 à Red Deer

L'artiste Michelle Mique en train de peindre une murale.
L’artiste d'Ottawa Michelle Mique s'est adonné à un moment de création durant le Rassemblement jeunesse. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Pour développer créativité et identité francophone, plus de 800 jeunes franco-albertains ont participé au Rassemblement jeunesse 2018 (RaJe) au Collège Red Deer.

La jeunesse albertaine d'expression française, venant de 30 écoles de toute la province, s'est rendue pour la première fois à Red Deer.

Les jeunes de la 7e à la 12e année ont assisté à des concerts de rock en français des groupes Petits Gar$ons, originaire d'Edmonton et French Toast, de Falher.

Une foule de jeunes franco-albertains pendant un concert au Collège Red Deer.Plus de 800 jeunes étaient présents à l'évènement pour assister, notamment, à des concerts de rock en français. Photo : Radio-Canada / Mae Anderson

Initiation au graffiti

Ce grand rassemblement de la jeunesse albertaine était, cette année, sous la thématique du Graffiti. Les séances de peinture ont remporté un certain succès.

« Cela donne l'occasion de t'exprimer de différentes façons et comment tu te sens », dit Zoé Tardif, de l'école Héritage de Fahler.

Pour l'artiste franco-ontarienne et métisse Mique Michelle, le graffiti peut être un médium d'expression puissant pour les jeunes francophones en milieu minoritaire.

« Le graffiti, c'est un outil de revendication, mais toujours en respectant les valeurs de nos cultures », explique-t-elle.

« C'est un élément de hip-hop. C'était une façon de communiquer du changement pour des gens soit de minorité visible ou invisible, qui n'avaient pas ces plateformes-là [pour communiquer et] qu'on n'a pas encore en 2018. »

Renforcer les liens

L'évènement était aussi une façon, pour ces jeunes franco-albertains, de créer des liens. « Tu peux rencontrer de nouvelles personnes », s'amuse Meghane Picard. « J'aime ça rencontrer de nouveaux gens, avoir de nouveaux amis et travailler ensemble » ajoute-t-elle.

Les participants ont aussi eu droit à un spectacle privé de l'hypnotiste québécois Stéphane Dumais.

Alberta

Associations francophones