•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une turbine portative pour recharger son téléphone cellulaire

Le Waterlily est une turbine portative qui pèse moins de trois livres.

Le Waterlily est une turbine portative qui pèse environ 1,3 kg.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À Terre-Neuve-et-Labrador, une entreprise émergente séduira probablement les amateurs de plein air avec une turbine portative qui produit de l'électricité grâce au courant de l'eau ou la force du vent.

À l'heure où l'environnement est au coeur des préoccupations, une entreprise terre-neuvienne propose une source d'énergie propre et transportable.

Le Waterlily est un appareil qui pèse environ 1,3 kg et qui transforme l’eau ou le vent en électricité.

La turbine portative Waterlily permet entre autres de recharger un téléphone cellulaire lors d'activités de plein air.

La turbine portative Waterlily permet entre autres de recharger un téléphone cellulaire lors d'activités de plein air.

Photo : Radio-Canada

L’électricité produite peut alimenter vos appareils électroniques par exemple, explique Brandan O’keefe, responsable du marketing pour Seaformatics Systems Inc., l’entreprise qui produit le Waterlily.

L’appareil peut ainsi recharger des téléphones cellulaires ou brancher des appareils USB lors des expéditions en plein air, mais elle peut aussi se révéler très utile en cas de catastrophes naturelles lorsque des sinistrés se retrouvent coupés de toute électricité.

Brandan O’keefe, responsable du marketing pour Seaformatics Systems Inc.

Brendan O’keefe, responsable du marketing pour Seaformatics Systems Inc.

Photo : Radio-Canada

Contrairement à d’autres inventions similaires, le Waterlily ne fonctionne pas à l’énergie solaire, ce qui lui confère un avantage selon Brandan O’keefe : Ici, il n'y a pas toujours de soleil.

L'appareil a déjà été acheté par plus de 1000 personnes dans 40 différents pays.

Les gouvernements provincial et fédéral ont fourni à l’entreprise un prêt remboursable qui totalise presque 850 000 $.

Christopher Mitchelmore, ministre terre-neuvien du Tourisme, de la culture et de l’innovation.

Christopher Mitchelmore, ministre terre-neuvien du Tourisme, de la culture et de l’innovation.

Photo : Radio-Canada

Nous tenions à mettre en lumière certaines de nos entreprises émergentes. Elles ont commencé avec une idée et ont créé de nouvelles technologies qui pourront être reconnues à travers le monde, a indiqué Christopher Mitchelmore, ministre terre-neuvien du Tourisme, de la culture et de l’innovation.

Pour le fondateur de l'entreprise, Andrew Cook, c'est aussi une bonne nouvelle pour la province : C'est emballant de savoir qu'une compagnie de technologie peut construire un produit et le vendre ici à Terre-Neuve. C’est la preuve que vous pouvez être n'importe où et avoir du succès.

L'équipe de huit employés compte augmenter sa production de turbines et espère pouvoir commencer la vente du Waterlily sous peu dans les magasins.

Avec les informations de Marie-Isabelle Rochon

Terre-Neuve-et-Labrador

Innovation technologique