•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Eskimos, chanceux d’affronter le Rouge et Noir

Le joueur de ligne défensive du Rouge et Noir,  A.C. Leonard (99) tente de se défaire du quart-arrière des Eskimos Mike Reilly (13).
Le 22 septembre, les Eskimos s'étaient incliné 28-15 face au Rouge et Noir, à Ottawa. Photo: La Presse canadienne / Justin Tang
Radio-Canada

En raison de trois défaites consécutives et de seulement deux gains lors des huit dernières rencontres, les Eskimos d'Edmonton se retrouvent au dernier rang de la division Ouest de la Ligue canadienne de football (LCF).

Un texte de Patrick Henri

Les Eskimos ont remporté la Coupe Grey à 14 reprises, ils ne l’ont cependant jamais fait devant leurs supporteurs, à Edmonton.

Pour que ce rêve se réalise cette saison, les hommes de Jason Maas ont encore beaucoup de pain sur la planche.

Classement de la division Ouest en date du 12 octobreClassement de la division Ouest en date du 12 octobre Photo : Radio-Canada

Il ne reste que trois rencontres à jouer et à moins de les remporter toutes les trois, l’équipe n’est même pas assurée de prendre part aux séries éliminatoires.

Edmonton a une fiche de sept victoires cette saison, une de moins que Winnipeg, et autant que la Colombie-Britannique, qui a disputé un match de moins.

Même avec une seule victoire, l’équipe pourrait réussir à se qualifier, mais elle aurait alors besoin de l’aide des Roughriders et des Stampeders, lors de leurs duels face aux Bombers et aux Lions.

On contrôle notre destinée. On doit se concentrer sur nos matchs à venir, pas sur les autres.

Arnaud Gascon-Nadon, ligne défensive, Eskimos

Calendrier facile?

Selon plusieurs observateurs, des trois équipes qui bataillent pour les deux places disponibles en séries, les Eskimos ont le calendrier le plus facile.

Edmonton est la seule des trois équipes à avoir un duel face à une équipe de la division Est. Le Rouge et Noir est au premier rang dans l’est, même si l’équipe n’a remporté qu’un seul match de plus qu’Edmonton.

Les Eskimos semblent avoir le calendrier le plus facile d'ici la fin de la saison.Les Eskimos semblent avoir le calendrier le plus facile d'ici la fin de la saison. Photo : Radio-Canada

Les Eskimos devront ensuite visiter les Lions avant de recevoir les Bombers, pour conclure la saison.

Les Lions ont deux rendez-vous avec les puissants Stampeders et doivent voyager en Saskatchewan.

Winnipeg recevra la visite des Stampeders et des Roughriders avant de se diriger vers Edmonton.

L’équipe qui terminera au dernier rang de la division Ouest sera éliminée. Celle qui prendra la quatrième position croisera vers la division Est et ira affronter les Tiger-Cats ou le Rouge et Noir.

Attaque anémique

L’attaque des Eskimos n’a inscrit aucun touché lors des deux derniers matchs, même si elle compte sur le quart-arrière qui a obtenu le plus de gain par la passe cette saison. Mike Reilly a cumulé des gains de 4605 verges jusqu’à maintenant.

D’haquille « Duke » Williams occupe le premier rang chez les receveurs pour les gains aériens, CJ Gable est troisième pour les gains au sol.

Avec certains des meilleurs joueurs de la LCF et une attaque diversifiée, les Eskimos devraient être en mesure de marquer plus souvent, mais n’y arrivent pas.

C’est une bonne question, pourquoi on ne marque pas? Il n’y a pas une seule réponse. Les entraîneurs tentent de trouver différentes façons d’attaquer. Nous, on doit exécuter les jeux.

Christophe Normand, centre-arrière, Eskimos

Mike Reilly dit qu’il se sent toujours bien protégé par la ligne offensive devant lui, même s’il a été plaqué derrière la ligne de mêlée à neuf reprises lors des deux derniers matchs.

Football

Sports