•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaz naturel liquéfié : un projet d’envergure pourrait voir le jour à Jonquière

Gaz naturel liquéfié
Un conduit de gaz naturel liquéfié Photo: La Presse canadienne
Radio-Canada

Un joueur majeur de l'industrie du gaz naturel liquéfié veut s'implanter dans l'arrondissement de Jonquière. Le projet secret de plusieurs centaines de millions de dollars vise à approvisionner la Côte-Nord et le Nord-du-Québec.

L'entreprise a approché Promotion Saguenay il y a quelques semaines et le conseil de ville de Saguenay a donné son appui vendredi lors d'une séance extraordinaire.

Puisque le projet nécessite un approvisionnement important en électricité, l'entreprise pourrait être alimentée par Hydro-Jonquière. Ce qui rapporterait d'importants revenus pour la ville, précise la conseillère municipale Julie Dufour.

Payer un compte de courant à Hydro-Jonquière c'est une forme de taxation, c’est un nouveau revenu pour la ville. Là ce qu'on comprend jusqu'à maintenant, c'est que ce projet effectivement consommerait beaucoup d'électricité donc intéressant pour l'ensemble des Saguenéens.

C'est un appel d'offres du gouvernement qui est à l'origine de ce projet.

Québec, par l'entremise du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles et la Société du Plan Nord, s'engage à soutenir financièrement un projet de Gaz naturel liquéfié pour alimenter la Côte-Nord et le Nord-du-Québec en gaz naturel.

« On jugeait tout à fait approprié de lancer un message clair auprès du gouvernement que nous sommes prêts à recevoir ce projet. Qu'on a tous les atouts, tous les éléments qui sont nécessaires pour que ce nouveau projet soit porteur et à proximité », explique la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

Géographiquement, le Saguenay-Lac-Saint-Jean est la région branchée au réseau d'alimentation en gaz naturel qui se situe le plus au nord. Le gaz naturel serait probablement acheminé par voie terrestre.

D’autres régions, dont la Gaspésie, sont également dans les rangs pour espérer décrocher ce projet.

L'entreprise GNL Québec a déjà précisé qu'elle n'était pas dans la course, en raison de délais trop courts.

Des entreprises comme Énergir, Sysgaz, Tugliq, SLNGaz, SNC-Lavalin et Pétrolia sont toutes des compagnies qui ont déjà manifesté un intérêt à fournir la Côte-Nord en gaz naturel liquéfié.

La date limite est le 22 octobre et la mise en fonction doit se réaliser d’ici 2022.

Saguenay–Lac-St-Jean

Industries