•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bisbille à la tête de la minière Detour Gold

Des bâtiments industriels entourés d'une clôture.
Detour Gold exploite la mine d’or Detour Lake, à 300 km au nord-est de Timmins. Photo: Radio-Canada / Frédéric Pepin

Le fonds d'investissement Paulson & Co, qui détient environ 5,4 % de Detour Gold, a rejeté vendredi matin les termes d'une entente qui aurait mis fin à un conflit sur l'avenir de la compagnie.

En juillet dernier, Paulson & Co avait demandé le changement complet de la composition du conseil d’administration et la nomination d’un nouveau PDG.

Le fonds d’investissement accusait la compagnie de ne pas avoir divulgué publiquement une offre d’achat qu’elle avait reçue.

En août, Detour Gold avait ajouté trois nouveaux membres à son conseil d'administration et deux autres avaient annoncé leur départ.

Selon l’offre qui a été rejetée vendredi par Paulson & Co, la direction de la compagnie minière était prête à accepter le remplacement d’un autre membre du conseil d’administration au profit d’une personne nommée par le fonds d'investissement.

Ce nouvel administrateur aurait siégé au comité de gouvernance qui aurait eu la responsabilité de trouver un remplaçant au PDG par intérim, Michael Kenyon.

Detour Gold aurait également abandonné un recours civil contre Paulson & Co, qu'elle accuse d’avoir dévoilé des informations dans le but de manipuler le marché.

Dans un communiqué, la minière affirme que Marcelo Kim de Paulson & Co, exige en revanche d’être admis au conseil d’administration si celui-ci n’est pas totalement renouvelé.

La compagnie croit aussi que le fonds d'investissement souhaite la vente de la minière.

Portrait d'un homme vêtu d'un complet.Le président du conseil d’administration de Detour Gold, Alex Morrison, croit que des changements trop importants à la gouvernance de l’entreprise mettraient en péril ses opérations. Photo : Detour Gold

Ce n’est pas le temps de plonger la compagnie dans le chaos et de recommencer à zéro, surtout après avoir déjà apporté des changements importants.

Alex Morrison, président du conseil d’administration de Detour Gold

M. Morrison ajoute que l’offre est encore valide et demande aux autres actionnaires de la compagnie de l'aider à parvenir à une entente satisfaisante pour toutes les parties.

Nord de l'Ontario

Métaux et minerais