•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élection scolaire : Yolande Dupuis, la candidate de la continuité

Une femme souriante, Yolande Dupuis, pose pour un photographe.
Yolande Dupuis figure parmi les quatre candidats qui cherchent à obtenir un des deux postes de commissaires de la région Est à la DSFM. Photo: Yolande Dupuis / Dan Harper
Radio-Canada

Commissaire depuis octobre 1995, Yolande Dupuis est la doyenne des élus à la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM). Elle cherche à obtenir un septième mandat le 24 octobre.

Yolande Dupuis n’a pas perdu sa passion pour la politique scolaire, depuis sa première élection, il y a 23 ans. Au cours des ans, la doyenne des commissaires a été présidente de la DSFM, de l’Association des commissions scolaires du Manitoba et de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones.

En vue des élections à la Division scolaire franco-manitobaine (DSFM), les six candidats dans la région urbaine et les quatre candidats dans la région Est répondent ces jours-ci au questionnaire d’ICI Manitoba.

Qu’est-ce qui vous pousse à présenter votre candidature?

Je me présente comme commissaire, car je veux continuer à représenter les élèves qui fréquentent les écoles de la DSFM ainsi que leurs parents, afin que chaque élève soit capable de réaliser son plein potentiel et soit fier de son identité.

Quels sont les trois grands problèmes majeurs en ce moment à la DSFM et comment voulez-vous vous y attaquer?

1. Les besoins en infrastructures
Un des grands enjeux est le dossier de nos installations et de nos projets d’infrastructures. Nous avons fait une demande pour plusieurs projets d’agrandissement et d’acquisition de terrains pour de nouvelles écoles, dont des garderies.

Je m’engage à continuer de revendiquer auprès de toutes les instances gouvernementales et d'autres intervenants afin de réaliser nos projets.

Nous devons aussi continuer les consultations auprès des élèves, du personnel, des parents et de la communauté lorsqu’on avance avec un nouveau projet.

Yolande Dupuis, candidate pour la région Est

2. La réussite scolaire
Un autre enjeu est la réussite scolaire de tous les élèves de la DSFM. Que ce soit dans l’offre de services dans les dossiers de besoins spéciaux, les programmes d’enrichissement, l’apprentissage des métiers, les services à la petite enfance et autres, nous devons y mettre les ressources nécessaires afin d’atteindre les résultats escomptés.

3. La révision provinciale du système
Un troisième enjeu est la revue du système de l’éducation qui sera effectuée par le ministère de l'Éducation au courant de la prochaine année. Je vais m’assurer de suivre ce dossier et de me rendre disponible pour les rencontres qui auront lieu à ce sujet.

Qu’est-ce que vous apporterez comme commissaire?

Comme commissaire je peux offrir de la continuité dans les dossiers, et ceci, à tous les niveaux. Au cours de mes mandats à la commission scolaire franco-manitobaine, j’ai :

  • été présidente de la commission scolaire pendant six ans;
  • siégé à l’Association des commissions scolaires du Manitoba (MSBA) pendant 8 ans, dont 2 ans à la présidence;
  • été membre du conseil d’administration de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF) pendant 11 ans, dont 3 ans à la présidence;
  • été présidente de la Table nationale en éducation pendant 3 ans;
  • été membre du C. A. de plusieurs regroupements, dont le Conseil des gouverneurs de l’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF), le comité tripartite composé de représentants de divers ordres de gouvernement fédéral, provincial et territorial, et autres comités aux niveaux provincial ou communautaire.

Que voudriez-vous avoir accompli dans quatre ans?

À la fin de mon mandat, j’espère avoir fait une différence dans la vie de nos jeunes.

Yolande Dupuis, candidate pour la région Est

J’ai 8 enfants qui ont tous fréquenté les écoles d’un programme de langue française ou les écoles de la DSFM, dont 7 sont diplômés du Collège régional Gabrielle-Roy. Nous avons 19 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants, donc, je connais bien les enjeux du système scolaire, y compris la petite enfance, les garderies, la réussite scolaire, les jeunes à besoin spéciaux, les métiers et le postsecondaire.

Bloc-notes électoral

Le vote par anticipation aura lieu :

  • région Est : jeudi 18 octobre, de 8 h à 20 h, au bureau divisionnaire de Lorette
  • région urbaine : vendredi 19 octobre, de 8 h à 20 h, École Précieux-Sang

Sur un plan plus personnel…
Mes intérêts personnels : les casse-tête, la lecture et le jardinage. J’aime aussi voyager, surtout avec des membres de notre famille.

Même si je suis élue pour représenter les élèves de la région Est, je suis commissaire pour l’ensemble de la division. Je suis passionnée par ce que je fais et je suis prête à continuer et à y mettre le temps et l’énergie nécessaires afin de faire rayonner notre DSFM.

Bloc-notes électoral


Le 24 octobre 2018, les électeurs admissibles votent dans l’école la plus proche de chez eux.

Il n’y aura pas d’élection dans les régions Sud et Nord et Ouest, où les commissaires Joël Lemoine, Denis Clément, Bernard Lesage et Antonio Simard ont été réélus sans opposition.

Manitoba

Élections