•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Légère hausse des amendes contre les entreprises de camionnage en Saskatchewan

Vue aérienne de la collision entre un semi-remorque et l'autocar de l'équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt..
L'accident qui a tué une partie de l'équipe de hockey des Broncos de Humbold en avril a lancé le débat sur la formation des chauffeurs de semi-remorque et le respect des règlements dans l'industrie du camionnage. Photo: La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Le nombre d'entreprises de camionnage de la Saskatchewan citées pour des infractions a légèrement augmenté l'année dernière. Les violations concernent aussi bien la mauvaise tenue des registres que le transport inapproprié de marchandises dangereuses.

Amendes remises à des entreprises de camionnage, selon la Société d'assurance de la Saskatchewan (SGI) :

  • 2017 : 120
  • 2016 : 109
  • 2015 : 82

Le montant des amendes varie entre 50 $ et plus de 16 000 $. « Ce n'est qu'un moyen d'encourager les entreprises de transport à respecter leurs obligations », dit Tyler McMurchy, de la SGI.

Selon lui, plus il y aura de sensibilisation et plus la loi sera appliquée, plus les routes de la Saskatchewan seront sûres.

Le nombre de camionneurs qui ont volontairement suivi un cours de sécurité routière du SGI a également augmenté. En moyenne, 150 camionneurs ont suivi ce cours en 2015 et en 2016 ,comparativement à 267, cette année.

En avril, 16 personnes ont été tuées et 13 personnes blessées quand un camion semi-remorque a percuté l'autocar de l’équipe de hockey junior des Broncos de Humboldt.

Le conducteur du semi-remorque fait face à des accusations criminelles. La cause est toujours devant les tribunaux. D'autre part, le propriétaire de l'entreprise de camionnage fait face à huit chefs d’accusation et doit comparaître en cour, le 9 novembre, à Calgary.

Après l'accident, il y a eu des pressions pour que les chauffeurs de camion soient obligés de suivre une formation en Saskatchewan et dans l'ensemble du pays. L'Ontario est la seule province où les chauffeurs de camion semi-remorque sont obligés de suivre une formation. En Alberta, cette formation sera obligatoire à compter du printemps prochain.

En Saskatchewan, les responsables de la SGI disent que la question de la formation obligatoire est présentement à l'étude et qu'une annonce devrait être faite dans les prochains mois.

Avec les informations de Jason Warick

Saskatchewan

Prévention et sécurité