•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une maman ourse et son petit en visite à Aylmer

Un ourson dans les bras d'une dame.

L'ourson a été récupéré par les agents du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs,

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une maman ourse et son petit ont voulu admirer les couleurs automnales de près, dans le district d'Aylmer, tôt vendredi matin. Grimpée dans un arbre d'un secteur résidentiel au petit matin, la petite famille a été déplacée en matinée par des agents du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Des résidents d’Aylmer ont été réveillés, dans la nuit de jeudi à vendredi, par la présence de deux ours dans le secteur du boulevard Wilfrid-Lavigne.

Les résidents ont appelé le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) vers 3 h pour signaler la présence de la maman ourse et de son ourson, qui ont grimpé à des arbres de la rue des Thuyas, près du parc des Jardins-Lavigne.

Des patrouilleurs du SPVG ont circulé dans le secteur une partie de la nuit afin d’assurer la sécurité dans le secteur.

À 7 h, vendredi matin, les ours se trouvaient toujours dans l’arbre. Des agents du Ministère se sont finalement présentés sur place et ont récupéré la maman ourse et son ourson à l’aide de tranquillisants, pour ensuite les réinsérer dans leur habitat naturel.

Dans des cas comme ça, on voyage 100 km à vol d’oiseau. Donc on parle d’environ 130 à 140 km de route pour s’assurer que l’ours ne revient pas au même endroit, assure l'agent de la faune pour le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, Bruno Chartrand.

Les autorités ont reçu un nombre important de signalements d'ours depuis septembre, ce qui n'est pas anormal pour cette période de l'année. M. Chartrand note cependant que la fréquence des signalements est à la baisse.

Tant et aussi longtemps que les ours [aur]ont accès à la nourriture et qu’il ne fera pas trop froid, ils vont rester en ville afin de passer un hiver avec toutes les réserves énergétiques dont ils ont besoin, précise-t-il.

En photos : la visite d'une famille d'ours à Aylmer

Un ours dans un arbre à l'automne.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'un des ours grimpés dans un arbre à Aylmer.

Photo : Radio-Canada

Un agent de la faune sur un toit. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une agent de la faune a dû monter sur un toit pour être en mesure d'atteindre l'animal.

Photo : Radio-Canada

Deux agents de la faune qui tiennent un filet avec un ours au sol.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des agents de la faune ont été en mesure de maîtriser l'orson.

Photo : Radio-Canada

Une maman ourse qui enlace son ourson.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La maman ours et son ourson ont été réunis.

Photo : Radio-Canada

Un ours dans un arbre à l'automne.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'un des ours grimpés dans un arbre à Aylmer.

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Faune et flore