•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travaux sur Henri-IV : une zone réservée qui fait gagner du temps au RTC

Autoroute Henri-IV à Québec
Autoroute Henri-IV à Québec Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La zone d'accotement réservée aux autobus sur l'autoroute Henri-IV pendant les travaux d'élargissement a du bon, affirme le président du Réseau de transport de la Capitale (RTC), Rémy Normand.

Le projet pilote permet aux autobus du RTC de circuler en direction sud, entre la route Sainte-Geneviève et l'autoroute Félix-Leclerc.

Lancé par le RTC et le ministère des Transports, l’aménagement temporaire permet aux usagers du transport en commun de réduire leur temps d’attente lors des heures de pointe.

On remarque quatre minutes de gains en moyenne pour les parcours, ce qui est assez important compte tenu de la congestion.

Rémy Normand, président du Réseau de transport de la Capitale

« Quand les autobus sont dans le trafic avec les autos, ils perdent aussi du temps. En ayant une voie réservée, on a des gains importants pour nos clients », mentionne Rémy Normand, président du RTC.

Une expérience à répéter

M. Normand n’écarte pas la possibilité de répéter l’expérience au cours des prochaines années à Québec. « Si c’est possible de faire un projet pilote comme celui-là, on va le faire », dit-il.

Cette voie réservée doit être maintenue jusqu’à la fin des travaux d’élargissement de l’autoroute Henri-IV, soit jusqu'en 2023.

Environ 100 000 véhicules circulent en moyenne quotidiennement dans ce secteur.

Québec

Transport en commun