•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plan de réaménagement du parc des Cèdres loin de faire l'unanimité

Un dessin qui représente le nouveau pavillon du parc des Cèdres.
Le nouveau pavillon du parc des Cèdres à Gatineau. Photo: Courtoisie : Ville de Gatineau

La Ville de Gatineau tenait jeudi soir des consultations publiques sur le réaménagement du parc des Cèdres dans le secteur d'Aylmer. La Municipalité souhaite rendre le parc plus accessible, mais certains aspects du plan dérangent des résidents d'Aylmer et des utilisateurs du parc.

Le projet de réaménagement du parc des Cèdres est en fait une mise à jour du plan directeur du parc des cèdres, adopté en 2007. La Ville veut créer plus d’espaces publics et donner une plus grande importance à l’activité physique avec un parcours santé et un sentier glacé et réfrigéré l’hiver. L’administration municipale souhaite aussi redonner l’accès aux rives aux citoyens du quartier.

Le déplacement des espaces de stationnements situés à l’entrée du parc vers la marina d’Aylmer ne fait toutefois pas l’unanimité, puisque pour y accéder, la Ville propose de créer deux nouvelles entrées sur des rues locales.

Certains résidents du secteur craignent que cela n’entraîne une augmentation de la circulation dans le quartier. Ils déplorent le fait qu’aucune étude d’impact sur la circulation n’ait été menée.

Il y aurait du trafic parce que le nouveau restaurant [de la marina] va être ouvert quatre saisons par année, indique Jean-François Lacombe, un résident du secteur et président du groupe Les amis de la marina.

On ne sait pas non plus quelle sera la vocation de ce restaurant : est-ce que ça va être une place avec des spectacles qui vont finir tard le soir? Est-ce qu’on va devenir la rue principale? C’est ça l’inquiétude, souligne M. Lacombe.

Les nombreux membres du Club de voile Grande-Rivière qui se sont déplacés pour la consultation sont quant à eux très insatisfaits du plan proposé par la Ville. Ces derniers critiquent principalement le fait qu’il sera plus difficile pour eux de mettre leur embarcation à l’eau avec la nouvelle configuration.

On pense que [le réaménagement] sera au détriment de l’utilisation plutôt que d’amener des nouveaux utilisateurs, indique le commodore du Club de voile, Stéphane Poirier Defoy. On est pour l’avancement et on est pour qu’il y ait des nouvelles activités dans ce parc-là, mais pas au détriment des activités qu’il y a l’heure actuelle.

Les politiciens conscients de l'insatisfaction

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, se dit conscient des doléances des citoyens, comme celles des amateurs de voile. Toutefois, il sera selon lui difficile d'accommoder tout le monde avec le réaménagement final.

Bien honnêtement, je ne suis pas sûr qu’on va satisfaire tout le monde à la fin.

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

M. Pedneaud-Jobin tient aussi à consulter à nouveau les résidents d'Aylmer à propos du projet. C’est un site trop important pour qu’on fasse ça juste dans notre bureau, souligne-t-il.

La conseillère du district d’Aylmer, Audrey Bureau, indique pour sa part que les études d'impact du projet de réaménagement seront faites lorsque le plan aura été adopté par le conseil et qu’on sera plus près de la réalisation du projet.

Je ne suis pas d’accord avec ces ouvertures-là et c’est ce que mes collègues du secteur d’Aylmer ont également fait savoir, affirme la conseillère en faisant référence à ses collègues Gilles Chagnon et Mike Duggan.

La consultation de jeudi est la dernière étape avant le dépôt du plan final. La conseillère du district d’Aylmer espère qu’il pourra être discuté et adopté par le conseil lors de l’étude du budget.

Le réaménagement du parc des Cèdres viendra compléter les investissements de la Ville dans ce secteur. La Municipalité a aussi annoncé mercredi que les travaux de construction du nouveau pavillon de la marina vont commencer cet automne. L’ancien pavillon devra d’abord être démoli avant de pouvoir entamer la construction au printemps.

Avec les informations de Nathalie Tremblay et Audrey Roy

Ottawa-Gatineau

Politique municipale