•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore des progrès à faire pour contrer l'obésité au Nouveau-Brunswick

Une homme se fait prendre ses mensurations.

Les Canadiens souffrent de plus en plus de surpoids et d'obésité.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le 11 octobre marque la journée mondiale de l'obésité. Depuis plusieurs années, la situation au Nouveau-Brunswick est loin de s'améliorer. Selon les données du Conseil de la santé de la province, le nombre de personnes en surpoids ou obèses continue d'augmenter.

Depuis trois ans, le pourcentage de citoyens obèses au Nouveau-Brunswick est passé de 30,8 % à 32,8 %.

Le Nouveau-Brunswick se situe parmi les provinces canadiennes dont le nombre de personnes souffrant d'obésité est le plus élevé, tout comme Terre-Neuve-et-Labrador et la Nouvelle-Écosse.

Avant quand on parlait d’obésité au Nouveau-Brunswick, les gens se sentaient moins interpellés, mais maintenant qu’on a l’information par régions on voit des initiatives dans la communauté, indique Stéphane Robichaud, directeur général du Conseil de la santé du Nouveau-Brunswick.

M. Robichaud fait notamment référence à différents mouvements dans les écoles visant à promouvoir une saine alimentation et au mouvement Prescription : Action! dans le Madawaska.

Les habitudes de vie sont d'ailleurs une des causes principales du mauvais classement de la province en termes de surpoids.

Il a été démontré récemment que la politique alimentaire au Nouveau-Brunswick a des effets. Depuis son implantation il y a une réduction du taux d’obésité chez les jeunes, donc ça semble fonctionner, explique Mathieu Bélanger, épidémiologiste et directeur de la recherche à l’Université de Moncton.

Le défi, ajoute M. Bélanger, est que la politique est difficile à implanter dans la majorité des écoles.

L'augmentation du nombre de personnes souffrant d'obésité est un problème mondial.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le nombre d'enfants et d'adolescents obèses dans le monde dépassera celui des enfants dont le poids est insuffisant d'ici 2022.

D'après un reportage d'Alessandra Rigano

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Obésité