•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nombreux hommages pour un enseignant de Kedgwick mort d'un cancer

Normand Lévesque avait accordé une entrevue à Radio-Canada en 2017 pour parler sensibiliser les hommes à la prévention du suicide.
Normand Lévesque avait accordé une entrevue à Radio-Canada en 2017 pour parler de prévention du suicide chez les hommes. Photo: Radio-Canada

Certains enseignants réussissent à faire une grande différence dans la vie des jeunes qu'ils auront croisés. C'est le cas de Normand Lévesque, un enseignant de 53 ans de Kedgwick, dans le nord du Nouveau-Brunswick, qui a succombé à un cancer dimanche.

Les témoignages fusent de toutes parts pour Normand Lévesque, un homme qui a laissé sa marque à l’école Marie-Gaétane de Kedgwick.

Il enseignait surtout les mathématiques, une matière aride qu'il réussissait malgré tout à faire apprécier par ses élèves.

L'enseignant Normand Lévesque de l'école Marie-Gaétane de Kedgwick s'est éteint le 7 octobre 2018.L'enseignant Normand Lévesque de l'école Marie-Gaétane de Kedgwick s'est éteint le 7 octobre 2018. Photo : Radio-Canada

C’était un super bon enseignant. Honnêtement, c’est le genre d’enseignant que tu rentres dans sa classe et même si tu viens faire des maths, t’aimes ça pareil, dit Christina Gallant, une future enseignante.

C'est dans la classe qu'occupait Normand Lévesque jusqu'en mai que Christina Gallant effectuait son dernier stage d'études.

Christina Gallant, future enseignante.Christina Gallant, future enseignante au Nouveau-Brunswick. Photo : Radio-Canada

J’ai choisi devenir enseignante de mathématiques à cause de lui.

Christina Gallant, future enseignante

Un prof qui avait un radar

Au-delà de ses talents de pédagogue, Normand Lévesque aura aussi touché des centaines d'élèves grâce à son empathie.

On dirait qu’il avait un radar. Il le voyait tout de suite si un élève n’allait pas bien, illustre Christina Gallant.

Une de ses collègues, Audrée Arpin, abonde dans le même sens : Je pense qu’il pouvait vraiment lire ses élèves.

Guillaume Banville, un ancien élève de Norman Lévesque, témoigne aussi de la gentillesse de son ancien professeur : Aussitôt qu’il y avait quelque chose que je ne comprenais pas, sa porte était ouverte et on pouvait arrêter n’importe quand pour lui poser des questions et pas juste pour des trucs d’école. Si ça n’allait pas dans ta vie, tu savais qu’il avait une oreille pour t’écouter.

Guillaume Banville, ancien élève de Normand Lévesque.Guillaume Banville, ancien élève de Normand Lévesque. Photo : Radio-Canada

Les futurs finissants de l'école ont rendu hommage à leur enseignant lors du défilé du Festival d'Automne tenu quelques heures après son décès.

Depuis son départ, ses collègues, ses élèves et surtout ses anciens élèves font des témoignages touchants par le biais des médias sociaux.

Les funérailles de Normand Lévesque ont été célébrées jeudi après-midi à Saint-Quentin.

D’après un reportage de Serge Bouchard

Nouveau-Brunswick

Société