•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Grippe : fin du vaccin gratuit pour des groupes moins à risque

Une infirmière vaccine une personne âgée (archives)
Le vaccin contre la grippe ne sera plus offerte gratuitement aux personnes âgées de 60 à 74 ans et aux bébés de 6 à 23 mois à partir de 2019 Photo: iStock

Le vaccin contre la grippe ne sera plus offert gratuitement aux personnes en bonne santé âgées de 60 à 74 ans et pour les bébés de 6 à 23 mois à partir de 2019 au Québec.

Cette mesure découle d'une recommandation de l'Institut national de santé publique (INSPQ), qui a mené une étude sur le programme de vaccination.

Selon les données les plus récentes, les personnes de 60 à 74 ans et les bébés en santé courent de 6 à 10 fois moins de risques d'être hospitalisés lorsqu'ils contractent la grippe.

« Quand il s'agit de personnes à bas risque, on tient compte du fait que la vaccination répétée de ces personnes peut mener à une diminution de l'efficacité vaccinale à long terme », indique Rodica Gilca, médecin-conseil à l'INSPQ.

Pas d'économie à la clé

La nouvelle mesure va toucher environ 300 000 personnes au Québec. Il y aurait peu ou pas d'économies à faire pour l'État, puisque la Santé publique recommande plutôt d'offrir les doses aux personnes les plus à risque qu'on souhaite vacciner à 80 %.

« Selon nos estimations, le nombre de doses qui ne seront pas offertes est à peu près égal à celui qu'on devrait ajouter si on augmentait la couverture vaccinale parmi les personnes à risque jusqu'à 80 % et plus », ajoute Mme Gilca.

La campagne de vaccination qui va débuter en novembre sera une période de transition. Les bébés et les personnes en santé de 60 à 74 ans vont pouvoir se faire vacciner gratuitement contre la grippe dans les cliniques. Toutefois, on les informera qu'ils n'y auront plus droit l'an prochain.

Avec les informations de Jean-François Nadeau

Québec

Santé physique et mentale