•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'avocate franco-ontarienne Josée Forest-Niesing nommée sénatrice

Josée Forest-Niesing est présidente du Conseil d'administration de l'Université de Sudbury.
Josée Forest-Niesing, nouvelle sénatrice représentant l'Ontario. Photo: Radio-Canada

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé jeudi la nomination de deux nouveaux sénateurs, dont celle de la Franco-Ontarienne Josée Forest-Niesing.

Avocate dans la région de Sudbury pendant près de 20 ans, Mme Forest-Niesing a également été juge à la Cour des petites créances.

Elle a participé à la fondation du Centre canadien de français juridique, dont elle a été la première présidente.

Tout au long de sa carrière, elle a défendu l'accès à la justice dans les deux langues officielles.

Je suis extrêmement honorée par cette nomination, a déclaré Mme Forest-Niesing.

Son intérêt pour le poste s'est manifesté lors de discussions avec différents organismes communautaires, explique la nouvelle sénatrice, qui ajoute que trois d'entres eux ont suggéré sa candidature au Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat.

Une femme posant devant une salle de réunion.Mme Forest-Niesing avait récemment découvert son héritage métis, dont elle se dit fière. Photo : Radio-Canada / Sophie Houle

La nouvelle sénatrice a aussi occupé le poste de présidente de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario, dont elle a reçu l'Ordre du mérite.

Mme Forest-Niesing s'investit depuis plusieurs années dans la vie culturelle ontarienne. Elle a entre autres été présidente de la Galerie d'art de Sudbury et elle siégeait au conseil d'administration du Conseil des arts de l'Ontario depuis janvier 2018.

Plusieurs dossiers me tiendront à coeur, étant donné ma réalité en tant que Franco-Ontarienne du Nord de l’Ontario. J’ai eu le plaisir d’oeuvrer au sein de nombreux conseils d’administration au fil des années, ce qui m’a sensibilisée à de nombreuses questions d’intérêt public en matière du droit, de l’accès à la justice dans les langues officielles, de l’éducation, de la santé et même du mouvement coopératif.

Josée Forest-Niesing

Selon Mme Forest-Niesing, l'indépendance des nouveaux sénateurs, telle qu'établie par le gouvernement Trudeau, donne une plus grande pertinence à l'institution.

L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario a félicité le gouvernement pour la nomination de Mme Forest-Niesing, en ajoutant que les Franco-Ontariens demandaient d'être représentés par deux des leurs au Sénat depuis le départ de Jean-Robert Gauthier en 2004.

L’AFO souligne en effet que la nomination de Mme Forest-Niesing rétablit une tradition qui consistait à avoir deux sénateurs franco-ontariens.

Elle a toujours fait entendre notre voix et défendu nos droits, souligne le vice-président de l’AFO, Réjean Grenier, dans une déclaration écrite.

L'autre sénatrice franco-ontarienne, Lucie Moncion, également du Nord de la province, a été nommée au Sénat en octobre 2016.

Brian Francis, qui occupait le poste de chef de la Première Nation d'Abegweit, à l'Île-du-Prince-Édouard, a lui aussi été nommé pour occuper un siège vacant du Sénat.

Nord de l'Ontario

Politique fédérale