•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La route principale de L’Ascension dans un état lamentable

Des voitures circulent sur la route principale de L'Ascension, où des cônes oranges sont installés.
Des cônes oranges sont installés le long de la route principale à L'Ascension. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Les citoyens de L'Ascension sont exaspérés par l'état de la route principale qui mène au réseau routier régional.

La municipalité demande au ministère des Transports de refaire la route depuis au moins une dizaine d’années.

Les résidents considèrent que le tronçon routier de six kilomètres est dangereux en raison notamment des ornières importantes qui se sont creusées. La route est utilisée par de nombreux fardiers.

Selon la municipalité, le ministère avait promis une intervention en 2017, mais la grève des ingénieurs a changé les plans.

Les réparations devaient ensuite être effectuées cet été. De la machinerie a été amenée sur place en septembre, mais les travaux n’ont pas duré très longtemps. Une première couche d’asphalte a été enlevée sur une section de 400 mètres et depuis, plus rien ne s’est produit.

Un employé de la municipalité est dans une machinerie pour réparer la route.Un employé de L'Ascension répare temporairement la route abîmée. Photo : Radio-Canada

La Ville doute que le chantier ne soit complété avant l’hiver. On est assez découragé, confie le maire Louis Ouellet, qui affirme être constamment interpellé par ses concitoyens à ce sujet.

On discute avec le ministère des Transports, mais on nous dit des faussetés.

Louis Ouellet, maire de L'Ascension

Le ministère des Transports se défend et souligne que la demande de l'entrepreneur pour repousser les travaux a été acceptée car la structure de la chaussée doit être réparée plus en profondeur.

Devant la lenteur des travaux, la municipalité de L’Ascension a elle-même mobilisé ses employés jeudi pour procéder à des réparations d’urgence sur la route, même si celle-ci est sous juridiction provinciale.

D'après le reportage de Louis Martineau

Saguenay–Lac-St-Jean

Réseau routier