•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections municipales à London : une course à 14 candidats

Une main dépose un bulletin de vote dans une boîte.

14 candidats se présentent à London au poste de maire

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Avec 14 candidats en lice pour remplacer le maire sortant Matt Brown qui ne se représente pas, la bataille municipale à London, dans le Sud-Ouest de l'Ontario, s'annonce très disputée.


Les enjeux principaux

  • Attirer les investissements
  • Revitalisation du centre-ville
  • Logements sociaux
  • Transport en commun et le projet d’autobus express (BRT)
  • Centre de prévention des surdoses

Les candidats

  • Vahide Bahramporian
  • Paul Cheng
  • Ali Hamadi
  • Ed Holder
  • Dan Lenart
  • Nina McCutcheon
  • David Millie
  • Jordan Minter
  • Mohamed Moussa
  • Carlos Murray
  • Sean M. O'Connell​
  • Paul Paolatto
  • Tanya Park
  • Jonas White

Les favoris

Parmi les 14 candidats, quatre se démarquent dans la course :

Tanya Park

Portrait d'une femme avec des lunettesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Tanya Park, conseillère municipale du secteur 3, Ville de London

Photo : Ville de London

Conseillère municipale du quartier 13 depuis les dernières élections, c’est la seule femme en lice pour le poste de maire. Selon elle, les électeurs veulent du changement dans le leadership municipal. Elle est aussi la seule des quatre principaux candidats à soutenir le projet de bus express. En plus du logement social et de la création d'un site de prévention des surdoses, elle appuie l'idée de la création d'un terminal alimentaire à London pour faire la promotion de l'agriculture locale et garantir la sécurité alimentaire des résidents de London. Elle s'engage par ailleurs à soutenir les arts et la culture dans la municipalité. Elle propose ainsi d’augmenter le financement du Programme d’investissement dans les arts communautaires de 750 000 $.

Paul Cheng

Portrait d'un homme souriant.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Paul Cheng, candidat au poste de maire de London

Photo : CBC

C’est la deuxième tentative de Paul Cheng à la maire. L’homme d’affaires avait perdu en 2014 face à Matt Brown. Son objectif premier est d’attirer les entreprises et les investissements à London. M. Cheng estime que depuis plusieurs années, la ville a acquis une mauvaise réputation dans le domaine des affaires, notamment en raison de la lourdeur de la bureaucratie.

Ed Holder

Un homme est debout derrière un pupitre équipé d'un micro lors d'un discoursAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ed Holder, ancien député fédéral de London Ouest, se présente au poste de maire de London.

Photo : CBC

L’ancien député conservateur de London-Ouest et ex-ministre d'État chargé des Sciences et de la Technologie tente sa chance sur la scène municipale pour la première fois. Il entend utiliser son expérience à Ottawa pour faire avancer plusieurs dossiers, notamment assurer à la Municipalité des investissements fédéraux et provinciaux pour améliorer les infrastructures. Contre le projet de bus express en raison de son coût, il se dit toutefois en faveur du développement du transport en commun.

Paul Paolatto

Portrait d'un homme souriantAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Paul Paolatto se présente pour la première fois au poste de maire de London.

Photo : CBC

Novice en politique, Paul Paolatto est chef d’entreprise à London depuis 18 ans. Selon lui, London souffre d’un malaise économique et social et a besoin d’un nouveau leadership. Il estime que son expérience dans le monde des affaires va lui permettre d’atteindre ses objectifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Windsor

Politique municipale