•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de Centre des congrès à Trois-Pistoles pourrait être retardé

Un nouveau développement commercial pourrait apparaître à l'intersection de la route 132 et 293 à Trois-Pistoles.
Jean-Pierre Rioux croit que le projet de Centre des congrès, situé à l'angle des routes 132 et 293, sera repoussé à 2020. Photo: Radio-Canada / Patrick Bergeron
Radio-Canada

Le projet de Centre des congrès de Trois-Pistoles, prévu pour juin 2019, pourrait être repoussé. Selon le maire, Jean-Pierre Rioux, c'est le changement de gouvernement provincial qui retarderait l'octroi du financement nécessaire par Québec.

Un reportage de Jérôme Lévesque-Boucher

Questionné sur l'avancement du dossier, le maire Jean-Pierre Rioux répond sans détour : Le nouveau, c'est qu'on a un nouveau gouvernement depuis le 1er octobre. Il enchaîne en affirmant qu'il serait très surpris que le financement nécessaire au projet de Centre des congrès soit octroyé à temps pour respecter l'échéancier prévu de la construction de l'édifice, soit en juin 2019.

Ça va être difficile. D'après moi, on s'enligne plutôt pour 2020. À moins qu'il y ait un miracle!

Jean-Pierre Rioux, maire de Trois-Pistoles

Cet automne, on va naturellement rencontrer le nouveau député [Denis Tardif] pour ça, explique-t-il.

Par ailleurs, le maire rappelle que le projet d'hôtel d'une valeur de 6 M$ du promoteur David Duperron, qui sera voisin du Centre des congrès, se fera à condition que ce dernier soit construit. Et de l'autre côté, c'est pareil: on ne pourra pas construire le Centre des congrès si l'hôtel ne se construit pas, ajoute-t-il.

Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre RiouxLe maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Toutefois, Jean-Pierre Rioux demeure optimiste. Les maires de la MRC [des Basques] ont unanimement dit qu'on devait aller de l'avant avec ce projet-là. Il nous suffit maintenant d'avoir le financement de Québec. Mais bon, depuis deux mois, tout ça est gelé comme il n'y avait plus un ministère qui bougeait.

Le maire affirme par ailleurs qu'une lettre sera envoyée à Denis Tardif d'ici la fin de la semaine. On va d'abord le féliciter pour son élection puis on va lui rappeler qu'on aimerait le rencontrer pour tout de suite, aligner les choses.

Cela dit, M. Rioux se montre compréhensif. Il y a l'assermentation. Après, il faut qu'ils prennent possession de leur nouveau bureau. Il faut comprendre que la machine ne tourne pas sur un 10 cents, dit le maire de façon imagée.

Le projet d'hôtel n'est pas compromis, selon le promoteur

Le promoteur du projet d'hôtel, David Duperron, affirme de son côté que le retard potentiel pour le financement du Centre des congrès ne l'empêchera pas d'aller de l'avant.

M. Rioux ainsi que les maires de la MRC travaillent fort sur ce projet. Ils peuvent compter sur mon soutien. La région me tient à cœur et le retard n'a aucun impact sur le projet d'hôtel à ce moment-ci.

David Duperron, promoteur

Le projet du Centre des congrès de Trois-Pistoles est évalué à environ 4 M$, selon le maire Rioux.

Bas-Saint-Laurent

Économie